La taverne du testeur

Résultats sondage 2023: Vos débuts dans le test !

Cet article est basé sur les résultats de ce sondage lancé en février 2023 qui regroupe des réponses étalées sur une durée d’environ 1 mois et auquel 226 personnes ont répondue. Encore merci à elles!

Ce sondage propose les mêmes questions que ceux réalisés en 2017 et en 2020 ce qui permet de remarquer certaines évolutions et de faire une étude comparative.

Profil des personnes ayant répondues au sondage :

La grande majorité des sondés sont des personnes travaillant dans le métier du test logiciel. Tous les niveaux d’expérience sont bien représentés (à noter une amélioration à faire avec des limites plus claires et l’ajout d’un 16+ années d’expérience) et vous pourrez noter un léger rajeunissement par rapport au nombre d’années d’expérience avec une proportion de 0 à 2 années d’expérience en hausse :

Années d’expérience201720202023
Moins d’un an – 2023 (0-2)3,2%N/A (oubli)N/A (0-2)
1-2 ans – 2023 (0-2)23,8%24,2%30,7 %
2-5 ans – 2023 (3-5)23,8%26,5%24,9%
5-10 ans – 2023 (6-10)31,7%22,3%19,5%
10+ années – 2023 (11-15 et 16+)17,5%27%16,1%
16+ années8,8%

La formation au métier du test

Le métier du test reste peu présenté lors des formations même si comme nous l’avons vu dans ce webinaire, l’offre se développe. On note cependant une légère baisse par rapport à 2020 (tout en restant légèrement supérieur à 2017) ce qui peut potentiellement s’expliquer en parti par les reconversions notamment sous forme de POE. Comme anticipé lors de l’article de 2020 cet indicateur a peu de chances d’évoluer rapidement sachant que les personnes étant dans le test depuis plus de 5 ans continuent de répondre, représentent un % plus important qu’auparavant et non vraisemblablement pas eu de cours sur le test lors de leur cursus:

Test lors de la formation201720202023
Oui20%22,2%21,7%
Non80%77,8%78,3%

Commencer dans le test

Contrairement à 2020, le % de personnes ayant commencé le test lors de leur premier emploi est assez faible. Le test a été découvert au cours de leur carrière par plus des 2/3 des répondants. Cette différence par rapport à 2020 me laisse encore penser que les reconversions ont un impact important dans les réponses… mais aussi que le test est un métier attractif!

Vous pourrez également noter qu’une part de plus en plus faible de sondés ont commencé le test en école d’ingénieur!

Début dans le test201720202023
École d’ingénieur12,6%5,6%3,3%
Premier emploi39,8%38,9%28,7%
En cours de carrière47,6%55,6%67,9%

Votre première mission

2023 ne diffère pas de 2017 et de 2020, dans la majorité des cas, les premières missions comprenaient du test manuel avec de l’exécution (en légère hausse) et de l’écriture (en légère baisse):

Le pourcentage d’écriture et d’exécution des tests automatisés baisse significativement et se retrouve aux alentours de 25% même si cela a fortement augmenté entre 2020 et 2023. Cela peut être expliqué, en partie, par un plus grand % de personnes ayant plus de 10 ans d’expérience dans le test, une forte croissance du travail sur l’intégration continue ou encore les compétences particulières nécessaires pour l’automatisation.

Activités première mission201720202023
Exécution tests manuels82,5%84,3%87,1%
Écriture tests manuels63,1%72,7%65,6%
Exécution tests automatisés34%24,5%27,8%
Écriture tests automatisés32%22,7%27,3%
Travail sur l’intégration continue12,6%13,9%11%
Conception des tests (2023)N/AN/A60,3%

Par rapport premier secteur d’activité, en 2023 les réponses sont encore plus nombreuses qu’en 2020 et ce avec un nombre de participant très légèrement inférieur.

On peut néanmoins s’apercevoir qu’en 2023 les réponses sont particulièrement dispersées avec une baisse globale des 3 principales réponses de 2020 qui étaient les applications web, les télécommunications et l’industrie.

Secteur première mission201720202023
Application web32,7%39,9%27,4%
Télécommunications15,8%14,6%13%
Industrie10,9%16%12,5%
Banque assurances (2023)11%

L’image du test

L’image du test auprès des sondés est sensiblement la même qu’en 2020, par contre l’image que renvoie le test est perçue comme bien meilleure par les sondés qu’il y a 3 ans et même qu’il y a 6 ans. On remarque donc que le test semble petit à petit prendre ses marques au sein de l’IT.

Image du test pour les participants201720202023
Bonne80,9%90,7%90,7%
Mauvaise14,5%0,9%1,4%
Neutre4,5%8,4%7,9%
Image du test selon les participants201720202023
Bonne30,9%27,4%35,3%
Mauvaise44,5%33,6%27,9%
Neutre24,5%38,9%36,7%

Le but des tests

Tout comme en 2017 et 2020, les résultats de 2023 sont formels! Pour près de la moitié des participants, le but des tests c’est l’amélioration de la qualité. Je remarque également une baisse constante de la vision « cycle V » où les testeurs font du test système et vérifient une conformité aux spécifications.

A titre personnel, je pense que le but principal des tests est de donner de l’information et de la visibilité sur la qualité. L’amélioration de la qualité est, toujours selon moi, un effet collatéral de cette visibilité. On constate néanmoins qu’avec l’évolution du rôle du testeur dans les environnements agiles, le rôle des tests et des testeur évolue.

But principal des tests201720202023
Améliorer la qualité43,6%46,0%45,1%
Visibilité24,5%21,7%23,7%
Conformité aux spécifications16,4%14,2%13,5%
Trouver les bugs avant les utilisateurs12,7%13,7%12,1%

Le test, un métier d’avenir!

Enfin, dernière partie, le futur. Outre le fait que la proportion de sondé ayant moins de 2 ans d’expérience semble montrer que de plus en plus de personnes se lancent dans le tests, Le métier du test est un métier où les personnes se voient à long terme.

En effet, moins de 7% des sondés pensent ne plus être dans le test d’ici 5 ans, et plus de 60% pensent encore l’être. On constate ici une nette « amélioration » dans ces chiffres alors même que le nombre de sondés à moins de 2 ans d’expérience à commencé. Les testeurs veulent faire carrière dans le test! Le temps où le test ne servait que de tremplin ou de « passage » dans une carrière semble de plus en plus éloigné.

Dans 5 ans, pensez-vous être encore dans le test ?201720202023
Oui54,4%54,9%64,9%
Non9,7%13%6,7%
Ne sais pas35,9%32,1%28,4%

2023 vs 2020

Les résultats sont assez similaires entre 2023 et 2020. On note néanmoins quelques tendances qui semblent se dessiner:

  • le test est un métier avec une image qui s’améliore et qui plait!
  • le test est un métier attractif
  • le test est un métier où l’on se voit de plus en plus faire carrière
  • L’agile impact fortement la vision du test et son rôle.

Sur les tendances perçues en 2020 par rapport à 2017 je note que le seul point qui ne s’est pas confirmé est la proportion des personnes ayant connu le test en formation avant leur premier emploi

Commentaires

Cette année il y a eu de très nombreux commentaires (plus de 10% des sondés en ont laissé). Ces commentaires sont variés. Il y a des remerciements, des témoignages, des propositions et des précisions par rapport aux différentes questions. En voici quelques-uns:

Témoignages:

  • J’ai passé 9 ans dans le test pur (de recetteuse à chef de projet), c’était mon premier emploi après un diplôme en aménagement du territoire (je n’ai pas trouvé de boulot dans ce domaine). Juste job alimentaire les premières années, j’ai finalement adoré l’expérience. Je suis depuis 6 ans maintenant sur de la direction de projet informatique plus dans les tests directement mais souvent en lien quand même.
  • Le test commence peut-être comme la recherche de bug pour aider à améliorer la qualité mais cela n’a été pour moi qu’un premier pas vers la « Qualité » – les process, le test et l’amélioration continue, la mise en place de pratiques et méthodes sont les évolutions logiques
  • Je suis en alternance : Cote école, formation « Architecte logiciel » et coté entreprise, « Qa testeur fonctionnel » dans une Startup pour les process sont jeunes et peu matures encore
  • J’aimerais évoluer vers un poste de Product owner
  • Formateur après avoir été testeur et ensuite responsable « spécifications et tests », les spécifications étant reformulées, structurées, vérifiées grâce à la préparation des tests. Cet aspect est souvent oublié par les décideurs qui pensent que des spécifications sont fournies et suffisent, alors qu’elle sont souvent erronées, confuses … bref avant de tester il faut les qualifier !
  • Après toutes ces années à tester, j’ai l’impression que tout le monde à un avis sur le test (PO, devs, les métiers, les testeurs), on parle de méthodes, de techniques, à partir d’outils de tests, mais la finalité reste la même pour moi, qui est d’apporter un conseil orienté pour une prise de décision, et mon conseil doit être le plus précis possible, chose pas toujours facile à faire. Merci pour ce sondage.
  • Le seul cursus scolaire qui existe aujourd’hui pour être testeur c’est une licence pro, j’ai été obligé de faire un BTS dev avant et je trouve ça dommage
  • Ma formation initiale (dut gea rh) n’a pas de rapport avec le métier du test.
  • J’ai fait une reconversion professionnelle avec une formation fin 2022 et en cdi depuis 1 mois. J’étais dans l’immobilier avant pendant 17 ans (syndic d’immeubles) et je suis très satisfaite de ma reconversion ! Vive le testing !
  • Malgré un intérêt certains pour ce métier, il y a encore une méconnaissance de notre métier, une certaine réticence sur le ROI et le plus insupportable sont les gens qui viennent te dire comment faire ton métier ou la direction qui trouve que  » vous ne vous challenger pas assez » sur les sujet legacy qui te pète à la tronche à la moindre modif xD
  • débutante

Remerciements:

  • Je tiens un adresser un très grand merci à tous les participants à ce sondage, cet article n’existerai pas sans eux!
  • Merci pour votre blog qui m’aide énormément. J’ai été recruté uniquement sur mes compétences métier et je découvre le domaine du test logiciel que je trouve passionnant !
  • Je vous remercie pour la richesse de votre contenu, et le partage de vos articles !
  • Certifiée ISTQB fondation depuis peu, j’ai pu constaté et apprécié la nécessité des tests aujourd’hui et l’importance qu’ils ont.
  • Pour ma prochaine mission, on me demande la certification ISTQB, je viens de découvrir votre livre « Tout sur le test logiciel » félicitations !!
  • Merci encore pour ce sondage!
  • Je suis actuellement en formation pour devenir testeur fonctionnel. Je n’ai pas encore d’expérience professionnelle. Je trouve vos articles très intéressant. Merci

Précisions:

  • Ce qui manque le plus c’est des bonnes formations de testeur et du travailler ensemble dans les entreprises. (mais c’est pour ça qu’on as du boulot !)
  • La « qualité » n’est rien de plus qu’un état d’esprit (l’amélioration continue). Tout commence par notre propre motivation. Une technique peut s’apprendre mais pas un état d’esprit. qa #mindset
  • Métier testing est un tronc plein de perspectives: manuel automation performance ETL …et est aussi l’intersection des 3 domaines métier développement et ops
  • Dans le monde du testing et Hors testing on parle beaucoup de testing et test mais je trouve que peu de qualité. Qualité de process, amélioration continue de qualité produit et test. Je trouve ça dommage car cela permet d’enrichir la carrière du testeur qui sinon peut très vite rester dans un second plan de simple exécuteur de test au sein d’une équipe de dev.
  • L’image est neutre ou mauvaise car on reste encore trop souvent perçu comme un goulot d’étranglement (même en Agile).
  • Concernant la dernière question, même si la ‘vrai’ réponse est « Donner de la visibilité sur la qualité de l’application », je pense qu’on va bien au delà de ça maintenant en coachant autour des pratiques de la qualité. Voilà pourquoi les métiers du test participe à l’amélioration de la qualité et on tent de plus en plus vers ça dans le futur.
  • Arrêtons la légende urbaine du ( temps de test ) = 30% ( temps de dev)
  • Le metier du test a beaucoup évolué depuis mes debuts. Et tant mieux pourvu que ça dur.

Propositions:

  • Mêmes questions pour nos amis dev ou po

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin en analysant les résultats bruts (et anonymes), vous pouvez les télécharger directement:

Pensez à rejoindre le groupe « Le métier du test » si vous souhaitez échanger sur le test

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles

N’hésitez pas à faire vos propres retours d’expérience en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Images

Le test en image (11) – la taverne en 2020

Aujourd’hui je déterre une série très ancienne d’articles: « Le test en image« . Nouveau temps, nouvelle méthode, l’objectif de cet article est double: continuer à proposer des images représentant le test mais aussi offrir une rétrospective partielle des activités de la taverne en 2020. Les certifications ISTQB évoluent, s’étoffent et accompagnent

Lire la suite »
Avenir

Le testeur 2017

Le testeur 2017 ne sera plus celui de 2016. Le testeur 2017 sera un testeur 2016 amélioré, prêt à répondre aux nouveaux défis qui se présentent en plus de ceux qu’il connaissait déjà avec 2016. Le testeur 2017 devra donc : ·        Travailler encore plus sur l’automatisation des tests : l’automatisation est de

Lire la suite »