La taverne du testeur

WQR 2023-24: l’illustration du décalage entre le terrain et les décideurs ?

Comme chaque année j’attends le World Quality Report avec impatience… Et comme chaque année sa lecture me fait réfléchir m’inspire des sujets d’articles. Je vous ai d’ailleurs proposé mon résumé du WQR 2022-23 dans son ensemble mais aussi un autre sur celui de 2020-21.

Cette année j’ai choisi de vous proposer un axe différent et de vous livrer une analyse sur le profil et la vision des répondants au sondage car, pour rappel, le WQR a pour objectif de montrer des tendances et des orientations « business » autour de la qualité. Afin de pouvoir proposer cela de nombreux responsables (1750 pour ce rapport) sont interviewés à travers le monde (32 pays pour ce rapport).

Le WQR 2023-24 en bref

Le WQR de cette année, comme les précédents est très enrichissant. Il décrit les problématiques actuelles et émergentes dans le milieu de la qualité. A titre personnel je trouve cela particulièrement intéressant, à l’issue des enquêtes, de voir ce qui ressort de ces thèmes dans le milieu des responsables qui ont répondu à l’enquête.

Source: WQR 2023-24

Leur profil est particulièrement intéressant car c’est des profils de décideurs qui seront amenés à prendre des décisions et donner des directions aux équipes opérationnelles… et donc des sujets sur lesquels les équipes opérationnelles devraient être amenées à travailler à plus ou moins court terme.

En voyant le sommaire j’ai donc été très agréablement surpris de voir que la notion de « sustainability » et donc de « durable » avait le droit à un chapitre à part entière au même titre que l’IA (intelligent product testing) et la gestion de la qualité en Agile (Agile Quality Management):

Source: WQR 2023-24

Le Durable dans l’enquête du WQR 2023-24

Je suis donc allé voir directement cette partie qui me tient particulièrement à cœur comme vous l’avez sûrement remarqué avec mes interventions et articles sur la Qualité durable.

Et là j’avoue avoir été assez surpris des réponses aux différentes questions!

On y parle d’agenda du durable avec les équipes liées à la qualité qui l’influence grandement:

Source: WQR 2023-24

Double surprise pour moi. Ce type d’agenda existe (avec plus de 80% de personnes ayant répondues (1435/1750))! Et les équipes liées à la qualité participent activement à cet agenda! 😮

De même cette problématique est jugée importante pour les investisseurs, les clients et les employés dans environ 60% des réponses… et des actions concrètes devraient être prises dans l’année 2024 pour presque 40% des répondants:

Source: WQR 2023-24

De même j’ai découvert que le principal intérêt n’était, pour les répondants, n’était le gain d’argent que dans 16% des cas! 😮

Source: WQR 2023-24

Comme vous vous en doutez ces résultats sont totalement en décalage avec ce que j’observe sur le terrain. De là à dire que le WQR raconte n’importe quoi ?

L’analyse des enquêtes

La réponse à la question précédente est évidemment: NON. Le WQR et ses résultats ont beaucoup de valeur!

Mais comme toutes les enquêtes, ses résultats dépendent de son contexte et du périmètre qui ont un impact majeur sur les données collectées. Ces éléments dépendent énormément des répondants. Dans le cas du WQR on a une vision « globale » (et pas que française) et « décideurs ». Ces éléments sont d’ailleurs clairement assumés, annoncés et détaillés dans la partie finale « About the study ».

Le WQR propose donc un état des lieux vus par les décideurs… ce qui explique le décalage avec le « terrain ». Décalage que l’on peut ressentir au quotidien avec de grandes annonces sur l’éco-conception alors que beaucoup d’équipes n’en font pas au quotidien, des entreprises « Agiles » avec un retour d’équipes parlant de « pseudo-agiles », des processus matures et des outils maitrisés alors que beaucoup d’équipes nous parle de l’absence de processus clairs. Ces décalages ont toujours existé et existeront toujours… Et il me semble important de les identfier afin de pouvoir les réduire.

Dans le cadre de l’enquête du WAR, cela permet aussi d’appréhender le point de vue des répondants qui sont en général minoritaires dans les enquêtes alors qu’ils ont pourtant un impact majeur sur les orientations de l’industrie logicielle. D’ailleurs, donner ce point de vue est d’ailleurs un des objectifs du WQR, objectif que je trouve bien rempli!

Conclusion

Le WQR 2023-24 est très riche en enseignement. Il montre une émergence de la problématique du durable qui devrait prendre de plus en plus d’importance dans les prochaines années. Néanmoins, il faut maintenant laisser le temps à ces orientations de « ruisseler » plus concrètement vers les équipes opérationnelles. Ce ruissellement prendre du temps, sera très probablement en partie dénaturé dans de nombreux contexte (comme l’Agile) mais traduira un mouvement de fond… Ce qui est d’ailleurs l’intérêt du WQR: montrer les mouvements et évolutions de fond dans l’industrie logicielle.

Pensez à rejoindre le groupe « Le métier du test » si vous souhaitez échanger sur le test

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles

N’hésitez pas à faire vos propres retours d’expérience en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

recrutement

Être bon ne suffit pas!

Introduction Au cours de mes différentes activités je croise énormément de personnes très compétentes. Pour beaucoup elles sont meilleures que moi sur de nombreux points. Néanmoins, pour certaines de ces personnes je note qu’elles ne sont pas forcément épanouies. Cela peut d’ailleurs entraîner un désengagement ainsi qu’une certaine frustration palpable.

Lire la suite »
Automatisation

Retour Agilitest

J’ai eu la chance de pouvoir test Agilitest avant sa sortie et donc de faire du bêta test sur cet outil d’aide à l’automatisation des tests IHM. Je vous propose donc aujourd’hui un retour sur cet outil et vous fait part de mes impressions. Comme pour mes autre articles de

Lire la suite »