Rendre plus visible le travail des testeurs

Introduction: la visibilité un point clé

Le métier de testeur est un métier d’échange, de communication d’analyse et de réflexion. Ce métier est un métier de plus en plus mis en lumière et valorisé. Néanmoins il reste encore mal connu et, au final, certaines personnes le voient encore comme une « boite noire » dans laquelle on fait rentrer un logiciel et dont sort un résultat: OK ou KO!

Cette vision est très problématique, et ce, quelle que soit la « sortie ».

  • Si c’est « KO » on est en mesure de se demander pourquoi KO, qu’est ce qui ne va pas ?
  • Si c’est « OK », que l’on déploie mais qu’il y a un problème il y a la question récurrente de: Pourquoi cela n’a pas été vu dans les tests ?

Au final ces questions révèlent un problème plus profond, une incompréhension ou pire, une totale ignorance… Une impossibilité de répondre à des questions auxquelles la plupart des acteurs devraient être capable de répondre, au moins en partie. Je pense par exemple à:

  • Qu’est-ce qui est testé ?
  • Pourquoi est-ce testé ?
  • Comment est-ce testé ?
  • Comment se sont déroulé les tests ?
  • Quel est le niveau de qualité ?
  • Pourquoi la version est refusée ou acceptée ?
  • Quelles sont les principales anomalies ? …

Bref, comme vous pouvez le remarquer, le problème n’est pas lié au travail des testeurs en tant que tel mais à la visibilité sur ce dernier!

Pour améliorer cette visibilité, les testeurs ont de nombreux outils.

Les outils pour améliorer la visibilité du travail des testeurs

La première chose qu’un testeur doit faire pour améliorer la visibilité, au delà des outils ou de toute technique, c’est de communiquer et d’adopter une attitude de collaboration avec l’ensemble des acteurs. Le testeur se doit communiquer avec ces derniers afin de leur fournir les informations dont ils ont besoin… Car, ne nous le cachons pas, un problème de visibilité est très souvent lié à un problème de communication et/ou de collaboration!

Les outils les plus efficaces pour assurer une bonne visibilité du travail des testeurs sont:

  • Les bilans des tests: les bilans sont la vitrine des tests, ils se doivent d’être compréhensible, facile à lire et contenir les informations recherchées par les personnes étant amenées à le lire. Les acteurs ayant accès au bilan étant très nombreux je conseille de bien ordonner les informations en partant du plus généraliste au plus spécifique.
  • Les plans de test: souvent confondus avec la stratégie de test, les plans de test servent à encadrer les tests sur un logiciel et permettent de connaitre le périmètre des tests, les tests à effectuer, le planing, les outils… Les plans de test ne doivent pas être des documents écrits puis oubliés et laissés de côté. Les plans de test sont des documents vivants qui évoluent au au fur et à mesure que le projet/produit évolue. Ces plans de test doivent être initiés par le(s) testeur(s) mais validés par l’ensemble des acteurs… Ce qui est logique car ils concernent tous les acteurs (les testeurs font rarement les tests unitaires pour les développeurs!)
  • Les revues de spécification: les revues de spécifications sont particulièrement importantes. En plus de permettre de tester tôt elle initie un dialogue entre les différents acteurs et permettent de construire un meilleur produit tout en s’assurant d’une compréhension commune du besoin et donc une meilleure orientation des tests et des développements.
  • Bien gérer le nom de ses tests et de ses campagnes: les tests, tout comme le bilans sont un livrable du test. Avoir une bonne organisation, une bonne écriture et un bon nommage des tests et de leur campagne peut simplifier grandement la compréhension du but de chaque test ou campagne et donc mieux faire comprendre le travail effectué.

Il existe évidemment beaucoup d’autres possibilités pour améliorer cette visibilité.

Une option souvent choisie est celle des présentations (j’adore les analogies) et des formations. Cela reste une option efficace et parfois nécessaire… Néanmoins il ne faut pas qu’elles restent sans suites. Les personnes oublient si elles ne pratiquent pas, les personnes changent, les personnes peuvent même ne pas avoir le temps d’y participer!

Et vous, que mettez-vous en place pour donner plus de visibilités à vos tests et à votre travail de testeur ?

Pensez à rejoindre le groupe « Le métier du test » si vous souhaitez échanger sur le test

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles

N’hésitez pas à faire vos propres retours d’expérience en commentaire.

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s