La taverne du testeur

logo test

Les valeurs de l’extrême droite ne sont pas compatibles avec le test

En ce moment on parle beaucoup, élections oblige, de politique et de la possibilité de l’accession au pouvoir en France d’un parti d’extrême droite.

Je m’abstiens généralement de parler de politique mais j’ai décidé, pour cette fois, de faire une entorse à cette règle en raison du contexte mais aussi et surtout du fait que les valeurs de l’extrême droite ne sont pas compatible avec le test et la qualité tel que je le conçois et que je le vis.

Voici quelques exemples de valeurs incompatible avec le test

L’extrême droite est antiféministe et misogyne

Oui, il est dommage et surprenant qu’un mouvement dont le leader est une femme soit antiféministe mais c’est malheureusement le cas. Je ne reviendrai pas sur le cas de l’Italie qui est assez semblable mais bien sur celui de la France. Les partis d’extrême droite français sont antiféministes et contre l’égalité femme-homme.

Pour cela je ne vais pas vous parler de ce qu’aurait fait ou dit Monsieur Le Pen mais bien de ce qu’a proposé Madame Le Pen lors de l’élection présidentielle de 2012. Je pense évidemment à la proposition de revenu pour les « femmes au foyer », ou encore la parité jugée comme un « racisme inversé » ou bien le déremboursement de l’IVG « de confort » car il est évident que les femmes qui se retrouvent à faire une IVG le font avec joie et pour un « confort » personnel…

Comme moi, vous connaissez le test. Je suis très heureux que les femmes soient très représentées dans la communauté du test. J’ai d’ailleurs souvent été dans des équipes où il y avait plus de femmes que d’hommes. Je connais des expertes du test exceptionnelles avec de super idées et valeurs. Je peux par exemple citer Zoé Thivet lauréate de la meilleure présentation (pour une conférence sur l’inclusivité) de la JFTL en 2023 ou la personne avec qui j’ai échangée et qui a eu l’idée des 1001 tests. Une communauté de test sans femme perdrait beaucoup plus qu’une très grande partie de ses compétences et connaissances, elle perdrait son âme.

Le test ne peut donc absolument pas être antiféministe ou misogyne.

L’extrême droite est contre la mixité

Là ce n’est pas compliqué, c’est le 1er point du programme : arrêter l’immigration. Et même si le parti parle d’immigration « incontrôlée » quand on regarde de plus prêt on voit des éléments effrayants comme l’absence de prestations sociales si l’on est immigré et que l’on n’a pas travaillé pendant 5 ans. Que faut-il entendre par prestations sociales ? Moi je comprends (au minimum) : sécurité sociale et droit au chômage.

C’est totalement incompatible avec le test et ses valeurs de partage et de curiosité. De même c’est totalement incompatible avec l’état du marché actuel en France où sans testeurs venus des pays du Maghreb (et autres) il n’y aurait pas assez de professionnels. Faîtes l’exercice de lister les professionnels du test que vous connaissez et qui viennent d’un pays étranger. Vous serez impressionné!

Maintenant, dîtes moi, pensez-vous que quelqu’un de compétent souhaiterait venir travailler en France si elle n’est pas couverte si elle tombe malade ou a une période de chômage ? Qui n’est pas tombé malade sur les 5 dernières années ? Personnellement ce n’est pas mon cas !

 L’extrême droite crée une hiérarchie entre les personnes

Là c’est l’essence du programme. Les français d’abord ! Je ne vais pas citer l’ensemble des points sur le sujet car ils sont trop nombreux et les écrire me rebute.

Lorsque vous voyez quelqu’un en difficulté vous lui demandez sa carte d’identité pour savoir si vous allez l’aider ?

Quid des immigrés naturalisés ? Je suis le fils d’une personne qui a été naturalisée (vu mon nom ce n’est pas une grande surprise ^^), que faut-il en conclure pour moi et ma famille ?

La notion de hiérarchie entre les personnes (basée sur une identité, un genre, une orientation ou tout autre éléments autre que les compétences) n’a pas de place dans le test. Il est essentiel d’écouter les retours de chacun pour avancer. J’apprends beaucoup auprès de l’ensemble des professionnels du test que je côtoie… et même auprès des juniors ou personnes en reconversion !

L’extrême droite ne se remet pas en question

L’extrême droite ne reconnait pas ses erreurs et son passé. Au mieux elle fait tout pour les effacer. J’en veux pour preuve les mots (et non ce n’est pas une mauvaise blague) de Marine Le Pen disant que le FN/RN n’a jamais été antisémite.

Cette attitude est totalement incompatible avec le test qui se doit d’être rigoureux et honnête. De même, être capable de se remettre en question pour s’améliorer fait partie des qualités d’un bon testeur que j’avais mises en avant en 2017.

L’extrême droite se repli sur soi

On a l’impression en lisant le programme que la solution à tous nos problèmes c’est la France aux français avec un repli quasi-intégral sur soi. Le programme en dit long avec les termes « français », « indépendance de l’énergie » (je ne savais pas que l’on avait des mines d’uranium en France !), « France » ou « compatriotes ».

Le repli sur soi n’est pas une solution dans le test. Le test a besoin d’ouverture. Ouverture à la communauté test, ouverture aux autres métiers avec lesquels on construit le service numérique, ouverture au monde en général pour avoir de nouvelles idées.

Conclusion

Les valeurs du test sont incompatibles avec les valeurs de l’extrême droite. Le RN, de par son programme, son histoire et les personnes qui le constituent est d’extrême droite. Il faut bien avoir cela en tête et ne pas se laisser avoir par les apparences. Ce n’est pas parce qu’un logiciel a une jolie IHM que ce dernier est de qualité. La vraie qualité est bien plus complexe !

Pensez à rejoindre le groupe « Le métier du test » si vous souhaitez échanger sur le test

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles

N’hésitez pas à faire vos propres retours d’expérience en commentaire.

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

culture générale

Le test en questions: le testeur

Le but de cette série d’articles est de vous proposer mes réponses à des questions fréquentes sur le test. Contactez moi si vous avez des questions ou même si vous souhaitez proposer un article proposant VOS réponses à ces même questions. Pourquoi travailler dans le test ? Outre le fait

Lire la suite »
testeur

Testeur: choisir c’est être libre!

Le testeur est continuellement amené à faire des choix dans sa vie professionnelle. Ces choix sont liés à des questions auxquelles il se doit de répondre et qui peuvent ressembler à: Quels tests faire ? Sous quelle forme ? Quelles améliorations apporter au process ? Quelles adaptation apportées suite au

Lire la suite »
culture générale

Les 7 principes du test: les tests dépendent du contexte (6/7)

Dans cette série vous pourrez trouver dans chaque article une présentation d’une des 7 principes fondamentaux du test. Les tests dépendent du contexte Description Ce principe est mon principe préféré. C’est d’ailleurs selon moi une sorte de principe « alpha » car il qui permet de potentiellement retrouver tous les autres. Il

Lire la suite »