A la recherche de la qualité perdue: les plages de velours et les rocks éternels

Rappels des chapitres précédents

L’application « New Soft » autrefois reconnue pour sa grande qualité n’est maintenant plus que l’ombre d’elle même et est envahie de bugs. Afin de retrouver la qualité perdue les représentants de l’application on nommé une communauté (les fameux Antoine le Berserker (surnommé BA), Délphine la Valkyrie (surnommée Dev), Quentin l’Ase (surnommé, QA) et Pauline l’Orc (surnommée PO)) pour aller chercher Eric Pournoo qui suite à des investigations poussées et des échanges dans la taverne du testeur leur a donné une feuille de route pour retrouver le lustre d’antan de New-Soft. Dans sa grande générosité Eric a également offert ses services à la communauté de la CoQ.

Le voyage chez « Vivez plus grand » a permis de se recentrer sur le vrai besoin et les fonctionnalités offertes

Celui sur la route de la sueur et à travers les contrées étrangères a permis de penser à la performance et la capacité de la cité à être compatible avec les autres cités

Sans oublier la visite à la citadelle inexpugnable qui leur a permis d’améliorer la sécurité de New-Soft!

Les améliorations faites ne sont pas suffisantes car ils manquent encore de nombreux morceaux pour reformer la qualité perdue!

Les plages de velours

Après toutes ces aventures nos membres de la CoQ sont particulièrement fatigués. Ils décident alors de joindre l’utile à l’agréable et choisissent leur nouvelle destination: les plages de velours!

Il faut dire le parchemin est alléchant: taverne 5 étoiles avec immense bibliothèque à disposition, chambres spacieuses avec bière et poulet roti à volonté, serveurs dédié 24h/24 et bien sûr les plages de sable chaud et fins et une eau magnifique à 27 degrés.

Quand nos héros arrivent ils ne sont pas déçus. Ils arrivent à faire tout ce qu’ils souhaitent et de manière très instinctives. Ils sont aidés quand ils en on besoin, Quentin notre QA ne se perd jamais… même quand il a oublié ses lunettes et même Delphine, toute Valkyrie qu’elle est ne trouve pas de raison de s’énerver 😮

Au final, les services proposés, en dehors de la plage, sont sensiblement les mêmes que ceux de New-Soft mais tout semble plus facile, plus accessible, plus instinctif… Nos héros profitent de ce repos et en oublient presque que le temps passe.

Au bout d’un mois Eric rappelle que New-Soft a besoin d’eux et qu’il est primordial d’arrêter de se prélasser en buvant des cocktails hydromel/bière/piment. Cette remarque a le mérite de réveiller nos aventuriers qui se demandent comment ils ont pu passer autant de temps sans s’en rendre compte. Il en déduisent que la facilité d’utilisation des services pour tous les utilisateurs est un élément essentiel s’ils souhaitent que New-Soft soit appréciée.

Antoine prend alors la parole: « je ne sais pas si vous avez remarqué au loin mais il y a des rochers qui s’élèvent contre vents et marrées, il semblent vraiment imposants ». Eric lui répond alors: « cela tombe bien c’est notre prochaine destination, les rocks éternels ».

Le temps de faire leur paquet, de manger un dernier poulet rôti et de boire 2 dernières pintes et notre CoQ sont repartent vers les rocks éternels en longeant simplement la plage.

Les rocks éternels

Arrivée devant les rocks éternels notre équipe est impressionnée. Les rocks sont au milieu d’une mer déchaînée, sous une pluie battante… et pourtant ils aperçoivent de nombreux habitants. Ces derniers les accueillent chaleureusement dans leurs maisons troglodytiques. A l’intérieur tout est sec, le confort est présent, on n’est même pas dérangé par le bruits des vagues qui s’écrase sur les rocks ou le bruit du tonnerre. Leur hôte leur explique que ces habitations sont multi-centenaires, que les conditions actuelles sont loin d’être inhabituelles et que malgré cela il n’y a jamais eu d’incident majeur grâce à la solidité des rocks et de la structure des habitations creusées à même la roche.

Il arrive cependant que certains éclairages extérieurs soient emportés par une tempête ou une tornade. Dans ce cas ils sont remplacés en moins d’une heure grâce à la présence de stock et des procédures d’installation optimisées. Grâce à cela casse ou la perte de luminaire est quasiment invisiblepour l’ensemble des habitants.

Riche de ses enseignements, notre compagnie note qu’il est nécessaire d’avoir des installations robustes mais aussi de pouvoir les remettre rapidement en état de fonctionner lorsqu’une défaillance survient.

Retour à New-Soft

Les membres de la CoQ sont accueillis avec enthousiasme par le maire le New-Soft qui leur avoue s’être particulièrement inquiété de leur disparition: presque 2 mois pour un trajet de 2 semaines c’est un retard préoccupant!

Pauline expose alors leurs conclusions et les améliorations à apporter à New-Soft: les services proposés doivent maintenant être plus instinctifs, une aide doit être disponible aisément. De même chaque utilisateurs doit être capable, quelque soit son nombre de jambes, yeux ou bras. Par ailleurs la solidité des infrastructures sera renforcée et les procédures de remplacement industrialisées.

Suite à tous ces changements les membres de la CoQ ainsi que les gérants de la cité sentent que la qualité perdue se rapproche… et ils se demandent comment elles a été amenée à s’éloigner autant alors qu’elle était au final dans leurs mains au départ!

Eric confirme ce sentiment, la qualité se rapproche et le chemin pour retrouver la qualité est beaucoup plus complexe que celui pour la garder… Il ressent encore quelques manque pour arriver à une qualité optimale pour New Soft et pour cela la CoQ va devoir refaire ses bagages car il reste encore 2 voyages à nos aventuriers pour finir d’implémenter les améliorations préconisées et retrouver la qualité perdue:

  • Les préfabriqués de Capla toujours réinventés et réutilisables
  • Les caravanes des steppes fonctionnant dans toutes les conditions

Avant de revenir au centre de New-Soft et de faire la recherche finale pour faire ressortir les intérêts humains!

La CoQ décida alors de repartir dès l’aube pour les plages de velours et rocks éternels afin de récolter d’autres pièces de leur qualité dont le puzzle se complète peu à peu.

Mais ceci est l’objet d’un autre chapitre!

Un grand merci à Zoé Thivet pour l’image de mise en avant

Pensez à rejoindre le groupe « Le métier du test » si vous souhaitez échanger sur le test

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s