A la recherche de la qualité perdue: la citadelle inexpugnable

Rappels des chapitres précédents

L’application « New Soft » autrefois reconnue pour sa grande qualité n’est maintenant plus que l’ombre d’elle même et est envahie de bugs. Afin de retrouver la qualité perdue les représentants de l’application on nommé une communauté (les fameux Antoine le Berserker (surnommé BA), Délphine la Valkyrie (surnommée Dev), Quentin l’Ase (surnommé, QA) et Pauline l’Orc (surnommée PO)) pour aller chercher Eric Pournoo qui suite à des investigations poussées et des échanges dans la taverne du testeur leur a donné une feuille de route pour retrouver le lustre d’antan de New-Soft. Dans sa grande générosité Eric a également offert ses services à la communauté de la CoQ.

Le voyage chez « Vivez plus grand » a permis de se recentrer sur le vrai besoin et les fonctionnalités offertes

Celui sur la route de la sueur et à travers les contrées étrangères a permis de penser à la performance et la capacité de la cité à être compatible avec les autres cités

Les améliorations faites ne sont pas suffisantes car ils manquent encore de nombreux morceaux pour reformer la qualité perdue!

Atteindre la citadelle inexpugnable des monts rocheux

Notre CoQ arriva assez facilement au pied des monts rocheux qui étaient visibles à des lieux à la ronde avec, à leur sommet, une sublime forteresse. Les problèmes commencèrent ensuite: aucune route empruntable à pieds, uniquement des « voies » d’escalade. Delphine n’ayant peur de rien commença à grimper… malheureusement, sans équipement elle du se rendre à l’évidence impossible de faire plus de quelques mètres. De son côté Quentin même s’il est un Ase et donc habitué à vivre en hauteur n’essaya même pas de monter et décida de se promener. Qu’elle fût sa surprise et sa joie lorsqu’il vit au dessus d’une tente un écriteau portant son surnom: « QA ». Après investigation il s’aperçut que c’était la tente du commerce « Quick Ascension » qui proposait du matériel d’escalade et des formations. Il s’en alla chercher ses camarades pour leur indiquer que c’était la solution. Pour pouvoir gravir les monts rocheux il fallait avoir les bons outils et se former!

Le groupe décida alors de se former auprès de l’instructeur Cliff Hanger… qui adorait laissait un temps d’arrêt entre le début et la fin de ses phrases. Eric Pournoo appris beaucoup sur l’escalade, une activité qu’il n’avait encore jamais pratiquée. Il s’exclama: ce qui est bien avec la qualité c’est que l’on n’en a jamais fait le tour!

Après 1 semaine de formation et l’acquisition de baudriers, de cordes, de chaussons et de mousquetons, la CoQ décida de prendre son envol et de débuter l’ascension. Antoine étant le membre de l’équipe ayant le plus de facilités il monta en tête.

L’équipe arriva enfin au sommet pour se trouver face aux portes de la citadelle des monts rocheux. Ici se trouvait des gardes. Ils leurs demandèrent immédiatement leurs papiers et la raison de leur venue. Après vérification de leur identité les gardes transmirent la demande de la CoQ aux responsables de la cité. Après quelques heures de vérification nos héros furent accueillis par un représentant de la citadelle. Il s’excusa de l’attente et leur indiqua de toujours rester avec lui car ils n’étaient pas autorisés à se diriger à d’autres endroits de la citadelle que ceux qu’ils traversaient avec lui.

Une discussion s’ensuit et leur hôte leur expliqua les raisons de la sécurité de la citadelle des monts rocheux. Vous n’avez vu que la partie émergée de l’Ice Berg de nos défenses. Nous avons dans notre seins des informations et des objets de très grandes valeurs. Nous devons donc les protéger le plus possible des vols ou de toute détérioration. Pour cela nous appliquons évidemment à la lettre la convention de la RGPD (Réglementation des Guildes de la Protections des Domaines) qui nous oblige à protéger des biens personnels. Les biens que nous protégeons étant particulièrement sensibles nous limitons fortement l’accès à notre cité, la cité éternelle, et que nous assurons de l’authenticité des documents des nouveaux arrivants. Grâce à cela notre citadelle est restée inviolée depuis sa construction!

Nos compagnons repartirent ensuite grâce à un parachute fourni par les autorités de la cité éternelle afin de ne pas encombrer les voies d’escalades des personnes effectuant leur ascension.

Adapter New-Soft à la sécurité

De retour sur le plancher des vaches Pauline intervient: c’est bien joli leur sécurité mais je ne vois pas comment l’intégrer à notre cité. Honnêtement, vous pensez vraiment que nos utilisateurs n’auront que ça à faire de franchir des murailles et de se plier à des interrogatoires ? Non, franchement, trop de sécurité nuit à la liberté, nos utilisateurs ne l’accepteront jamais!

Quentin rétorqua: nos informations sont beaucoup moins sensibles. Je pense qu’il y a de bons principes à mettre en place sans pour autant que cela devienne aussi compliqué de voyager dans notre cité. Je vous rappelle quand même que nous avons du faire face à des faux-papiers et des personnes se faisant passer pour d’autres ce qui a valu à New-Soft une forte insatisfaction.

Delphine ajouta, oui pas besoin de mettre d’énormes infrastructures pour avoir une sécurité répondant au niveau d’exigence et de contexte de notre cité.

Le rapport final de notre compagnie engendra quelques décisions:

  • L’entrée des certains bâtiments comme les tavernes qui proposent de l’alcool devint soumis à une vérification d’identité afin d’assurer que les personnes sont en âge de consommer
  • Les commerces ont à disposition des balances spécifiques afin de déterminer si l’or fourni pour payer est bien de l’or et non du plaqué or comme certains escrocs avaient tenté d’arnaquer notre roi.
  • Les reconnaissances de dettes ne peuvent se faire qu’après une vérification de l’identité à travers 2 documents officiels.

Ces actions n’ont eu quasiment aucun impact sur les passants et habitants de New-Soft et permirent par contre d’augmenter le taux de paiement et limiter l’accès à des boissons interdites aux mineurs.

Les membres de la CoQ apprécièrent ces avancées mais étaient conscients que cela n’était pas suffisant . Même si New-Soft a récupéré un certain nombre de morceaux de sa qualité perdue il en reste encore à récupérer.

Eric pointe d’ailleurs du doigt qu’il est assez complexe de profiter complètement de ce qu’offre New Soft ou encore que les rue se salissent et détériorent vite. Il reste encore de belles aventures à nos aventuriers qui vont encore passer par:

  • Les plages de velours pour assurer une facilité d’usage
  • Les rocks éternels qui subsistent et restent les mêmes contre vents et marées
  • Les préfabriqués de Capla toujours réinventés et réutilisables
  • Les caravanes des steppes fonctionnant de toutes les conditions

Avant de revenir au centre de New-Soft et de faire la recherche finale pour faire ressortir les intérêts humains!

Le CoQ décida alors de repartir dès l’aube pour les plages de velours et rocks éternels afin de récolter d’autres pièces de leur qualité dont le puzzle se complète peu à peu.

Mais ceci est l’objet d’un autre chapitre!

Un grand merci à Zoé Thivet pour l’image de mise en avant

Pensez à rejoindre le groupe « Le métier du test » si vous souhaitez échanger sur le test

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s