Ce que je retiens du World Quality Report 2019

Si vous ne connaissez pas le World Quality Report ou les autres enquêtes liées au test, je vous invite à lire mon artcile à ce sujet.

Le World Quality Report maintenant disponible et vous pouvez vous le procurer en allant sur ce lien.

J’ai pris le temps de le lire et en profite donc pour vous proposer mon analyse.

Pourquoi teste-t-on dans les entreprises ?

La première chose que je retiens c’est les 3 raisons principales pour faire du test selon les personnes interrogées. Ces raisons sont:

  • La participation à la croissance du « business ». On voit donc que le test fait partie intégrante du cycle de développement.
  • Détecter des anomalies avant leur mise en production. On a ici l’aspect « assurance qualité » mais surtout un des principes du test: Les tests montrent la présence de défaut.
  • Assurer la satisfaction des utilisateurs. Cela ne fait que depuis 2018 que cette raisons est dans le top 3 des raisons de tester selon ce rapport. Cette raison me semble cependant évidente. On développe un logiciel pour satisfaire des besoins utilisateurs, les tests doivent donc permettre d’assurer que le produit leur satisfait. Je pense honnêtement que l’arrivée de cette raison est un conséquence du développement des méthodes Agile.
World Quality Report 2019

Désolé je n’ai pas trouvé l’image en français.

L’Agile oriente les tests!

La transformation Agile est un point clé dans l’évolution du métier du test. Le « DevOps tout particulièrement permet de faire émerger des points particulièrement devenus particulièrement importants.

L’enquête pointe des points comme:

Les faiblesses remontées

Les méthodes Agile permettent également de mettre en évidence certaines faiblesses. L’enquête s’attarde notamment sur certains points comme:

  • L’automatisation est toujours aussi demandée mais difficile à mettre en place. Mener un projet d’automatisation n’est pas une chose aisée il faut des compétences spécifiques et ces compétences ne sont pas si disponibles.
  • Les environnements (et les données) de test posent de nombreux problèmes.
  • Les tests de sécurité sont de plus en plus important. Cette prépondérance est essentiellement apparu avec la RGPD. Le critère non-fonctionnel de la sécurité est maintenant un vrai sujet.
  • Le test est maintenant à tous les niveaux et tout le monde test. Cela se répercute par une « baisse » du budget pour les testeurs car le test est devenu « main stream ».
  • La stratégie de test qui s’avère la plus utilisée est la stratégie de test basée sur les risques (et la conformité à la sécurité). On est ici sur les bonnes pratiques du RBT (Risk Based Testing)
World Quality Report 2019
Un focus spécifique sur l’automatisation des tests

L’automatisation des tests est un vrai sujet particulièrement sensible. L’Agile y est pour beaucoup. En effet les principales raisons d’échecs d’automatisation nommées sont:

  • Les évolutions fréquentes (attention à l’architecture de ses automates!)
  • Les problématiques d’environnement et de données. Pour les tests simple, des outils comme Docker sont d’une grande aide.
  • Le manque d’automaticien. Le bon automaticien est rare!

Afin de répondre à ces problèmes plusieurs solutions sont envisagées. Voici les principales:

  • Utiliser le MBT (Model Based Testing). Avec des outils comme Yest et MaTeLo pour simplifier l’automatisation et sa maintenance.
  • Virtualiser ses environnements de test.
  • Le RPA (Robotic Process Automation)
  • Automatiser les tests qui ne sont pas des tests IHM. Les tests IHM sont les plus complexes à automatiser! Il est logique de commencer par des tests plus simples comme des tests d’API.
World Quality Report 2019

Les principaux bénéfices perçus avec l’automatisation sont:

  • Une meilleure visibilité sur les tests. On peut imaginer ici une automatisation des bilans
  • Une meilleure réutilisation des tests. A quoi bon écrire un test si ce n’est pas pour le réutiliser ?
  • Une meilleure détection des anomalies (on peut penser ici à plus tôt et plus nombreuse).
  • Une réduction des coûts. Vous noterez que cela n’arrive qu’en 4ème position et cela probablement pour 2 raisons: les coûts sont non négligeables, le ROI à moyen terme mais aussi que les autres points sont finalement plus importants.
World Quality report 2019
Le futur

Il y a de nombreux sujets auxquels le test devra faire face dans un futur proche (voir même déjà à notre porte). Ces sujets sont:

  • L’arrivée et la complexification des logiciels dans la quasi totalité des industries. On peut penser à la voiture autonome, les démarches administratives, les applications dans le domaine médical…
  • L’importance de l’Intelligence Artificielle que cela soit pour aider les testeur ou pour la tester.

Je ne peux que vous conseiller de lire vous même ce rapport afin de vous faire votre propre opinion et propre lecture. J’espère néanmoins que cet article vous aura servi et qu’il retranscrit assez bien les tendances du test logiciel décrites par ce rapport.

N’hésitez pas à me suivre et lire mes autres articles si vous voulez en apprendre plus sur le test ou venir partager vos connaissances

Pensez à rejoindre le groupe « Le métier du test » si vous souhaitez échanger sur le test

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles

N’hésitez pas à faire vos propres retours d’expérience en commentaire.

Publié par

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s