Emna Ayadi: Testeur Agile

Bonjour, qui êtes-vous, quel est votre métier et quelles sont vos activités professionnelles ?

Je suis Emna Ayadi, ingénieure en sciences de l’informatique diplômée en 2015 de l’ENSI Tunisie. J’ai travaillé dans différents secteurs, en effet j’ai eu la chance de tester les applications mobiles, desktop et web et actuellement j’occupe le poste ingénieur Test & Validation dans le secteur automobile. J’ai environ 3 ans d’expérience dans ce métier.

Pouvez-vous décrire simplement votre métier ?

Je travaille dans une équipe agile, mon rôle consiste à suivre l’évolution du produit depuis la phase initiale pour être plus précis dès la réception des besoins client jusqu’à livraison en rapportant les anomalies trouvées selon plusieurs types et techniques de détection et suivre leurs résolutions en décortiquant les besoins en des cas de test dont une grande partie sera automatisée.

Selon vous quel est le but de votre métier ?

Vue la concurrence sur le marché, il ne faut pas jouer juste sur la partie développement d’un logiciel, il faut jouer sur la qualité d’un produit et essayer de lui rendre spécial et unique par rapport aux autres produits sur le marché et il faut suivre les métriques de qualités mondiales.

Que conseillez-vous pour atteindre ce but ?

Le responsable test est en général un acteur polyvalent il est en relation avec tous les membres de son équipe et même avec le client final si le cas nécessite.

Pour atteindre les buts requis par son métier il faut se focaliser sur quelques points que je considère comme majeurs :

– La communication : un testeur doit bien communiquer les informations orales (lors des réunions et lors de son support aux développeurs sur un certain sujet lors du cycle de vie logiciel) et écrites (lors de la déclaration des anomalies trouvées pour minimiser le temps d’analyse des causes racines de la part du développeur et pour accélérer le processus)

– La curiosité : il faut que le testeur soit curieux cherche toujours la cause racine qui pourrait être l’origine de plusieurs problèmes. Il faut aussi qu’il pose toujours les questions pourquoi ? Et comment ? Pour bien comprendre ce qu’il faut comme actions à faire faciliter la prise de décision …

– La créativité : il faut être créatif et souvent se montrer innovant pour travailler dans le métier test. Il ne faut pas tomber dans la routine quotidienne. Par exemple il faut préparer des patrons de conception à nos scripts automatisés ou bien des Frameworks propre à nous selon le besoin.

– Être persuasif : il faut toujours pouvoir convaincre les autres membres de l’équipe en cas où vous être sûr de votre avis parce que si ce point est absent on ne peut pas maintenir les anomalies qu’on trouve si le développeur a réussi à vous convaincre que ce bug n’existe pas réellement et c’est ta faute.

– Être passionné par ce que vous faites, si on n’aime pas ce qu’on fait on ne peut pas bien

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre métier ?

–        La diversification : le métier test m’a permis de travailler sur plusieurs projets de différente nature j’ai bien appris sur le plan technique aussi que fonctionnel

–        Le sens de la responsabilité sur le produit livré, je considère un sentiment spécial quand vous êtes parmi les gens qui décident si on livre ou non le produit à ce moment vous sentir que vous êtes une personne clé dans la réalisation de chaque projet et sans vous il y aura peut-être des catastrophes au niveau qualité surtout quand vous voyez l’historique de ce que vous avez réalisé pendant chaque sprint en cas d’un travail en mode Scrum.

Quels conseils donneriez-vous à des débutants ou des personnes tentées par votre métier ?

1)   Aimer le métier qu’on exerce : Il faut être passionné par ce métier et voir que vous êtes la bonne personne dans le bon endroit. A cet effet je considère que la meilleure alternative est d’essayer de tester les mini projets qu’on fait lors de notre parcours universitaires (je suppose que la plupart des testeurs ont été des développeurs avant) donc avec un petit essai de ce métier vous décider si ça vous passionne ou non ? Il y a parfois des développeurs qui ne sont pas à l’aise avec ce métier donc il faut bien analyser votre cas.

2)   Il faut faire un investissement personnel : une autoformation sur les méthodologies, les types de tests les outils, Framework utilisés. Il faut aussi chercher les groupes sur LinkedIn et lire les articles à propos le métier test.

3)   Ne pas se limiter au test manuel vu que vous êtes débutant il faut pratiquer à la fois l’automatisation et le manuel et bien différencier quand utiliser chaque catégorie.

4)   Bien pratiquer les langues nécessaires : surtout l’anglais et le français si vous travailler dans un pays Francophone.

Pouvez-vous nous donner une expérience/anecdote marquante ainsi que ce qu’elle vous a apporté ?

Pendant mon stage de fin d’études lors du premier mois, mon encadrant m’a demandé avec les autres stagiaires chacun de préparer une présentation et par hasard j’ai eu comme thème le test c’était un challenge pour moi puisque c’est le premier moment que j’ai réalisé de quoi s’agit-il de près. C’était une occasion pour moi de découvrir les différents types de test qu’on peut utiliser, comment écrire un test, comment analyser les métriques de code que nous avons écrit (les tests statiques) quels sont les Framework de tests disponibles …

Le plus important j’ai essayé d’appliquer ce que j’ai appris lors de mon projet de fin d’étude.

Quel est le cliché ou l’idée reçue de votre métier qui vous énerve le plus ? Pourquoi ?

« L’automatisation des tests est du copier-coller en plus c’est très simple ! » Contrairement à ce que disent les non connaisseurs du métier c’est un métier très riche qui demande toujours notre intelligence on ne cesse de montrer notre créativité soit au niveau des designs soit au niveau d’analyse et d’implémentation en utilisant des nouvelles astuces et se familiariser rapidement avec les outils et Framework.

Quel est le cliché ou l’idée reçue qui vous fait le plus sourire ? Pourquoi ?

« Je n’ai pas pu la reproduire sur ma machine » pour ne pas tomber dans ce problème j’essaie d’investir le maximum dans les anomalies que je trouve tout en détaillant les causes racines en suite en précisant dans quelle branche ou bien version j’ai eu ce problème et j’ajoute toute information nécessaire pour la reproduire dans ce cas il n’a y plus de raisons que c’est difficile à le reproduire dans la machine du développeur.

Quelle est la difficulté la plus fréquente à laquelle vous avez dû faire face dans votre métier tout au long de votre carrière ?

La difficulté majeure que j’ai rencontré dans ma première expérience professionnelle est de configurer l’intégralité de l’environnement de test et de lancer le premier exemple dans un temps un peu serré surtout j’étais la seule responsable test dans l’entreprise et mon premier pas vers l’automatisation du coup ce petit blocage m’a un peu challengé mais je l’ai surmonté.

Quelles sont les personnes qui vous inspirent le plus ?

C’est une question difficile je n’ose pas citer les noms pour ne pas oublier quelqu’un parce que plusieurs personnes m’ont inspiré. Et c’est grâce à eux et à ma volonté que je suis dans une telle position. Je remercie tous les gens qui nous aident avec leurs blogs et leurs réponses dans StackOverflow ou autres.

Comment continuez-vous à apprendre ?

Plusieurs alternatives qui pourront être une source d’apprentissages pour moi : J’assiste aux journées nationales des tests logiciels, je suis toujours curieuse d’apprendre de nouveaux termes, outils, Framework concernant notre métier.

Aussi préparer quelques certifications comme ISTQB pour être toujours à jour par rapport à l’échelle internationale, échanger avec mes collègues même de différents pays et écrire des articles sur les tests.

Quel est l’outil qui vous semble indispensable pour exercer votre métier ?

Plusieurs outils sont indispensables pour exercer notre métier : 

1)   Les outils d’automatisation : sans ces outils on ne peut plus arriver à automatiser et à atteindre nos objectifs de couverture des tests.

2)   Les outils de suivi des anomalies : pour suivre l’évolution de toute l’équipe

3)   Les outils internes de communication et de partage entre les membres d’une même équipe afin de faciliter la collaboration

4)   Les outils pour l’intégration et la livraison continue, sans ces outils un haut niveau de travail sera absent

Quelles sont, selon vous les prochains challenges que votre métier devra affronter ?

Un parmi les plus grands problèmes à mon avis est la réécriture des scripts automatiques suite à un changement dans la spécification ce qui engendre une perte du temps énorme en plus du temps d’analyse le temps de réécriture des scripts l’introduction de l’intelligence artificiel pour résoudre ce problème sera vraiment un très grand défi.

Avez-vous une devise ou tout autre chose qui vous semble importante dans votre métier ?

Ce que je considère important dans mon métier est la participation aux forums des écoles d’ingénieurs.

D’ailleurs, je fais souvent des workshops à propos les tests logiciels, le but c’est d’encourager les étudiants à entamer l’esprit du métier test dès leur mini projets et de leur donner la clé d’où commencer.

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Oui, je commence par citer un objectif personnel : j’espère devenir un speaker dans des évènements internationaux qui concernent les tests logiciels et partager mon savoir-faire et mon expérience devant le monde.

Ensuite, je tiens à te remercier Marc pour ton activité dans le groupe « Le métier du test » qui ne cesse d’augmenter ainsi que de vos articles super intéressants ! Je tiens aussi à remercier tous les membres du groupe pour leurs interactions en partageant leurs questions et leurs articles.

Bravo à toutes et tous ! Bonne continuation à tous les membres de ce groupe, et merci pour l’interviewJ.

 

Interview inspirée des interviews du blog Lyon testing qui sont très intéressantes et que je vous conseille

Pensez à rejoindre le groupe Le métier du test si le test vous intéresse !

N’hésitez pas à me suivre et lire mes autres articles si vous voulez en apprendre plus sur le test ou venir partager vos connaissances

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles

Publié par

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s