La taverne du testeur

TMMI (Définition + analyse niveau 1 et 2)

Le référentiel TMMI (Test Maturity Model Integration) est l’équivalent du CMMI (capability maturity model integration) pour les tests. Comme son nom l’indique, il est centré sur les activités de test. Comme son modèle, le TMMI fonctionne avec différents paliers de maturité.

Son utilité est donc de savoir à quel niveau de maturité notre entreprise/projet est, mais aussi de savoir quels sont les points à travailler en priorité.

Exemple : Dans l’hypothèse où je remplis tous les critères du niveau 3 mais qu’il y a 1 critère du niveau 2 qui n’est pas atteint, mon niveau de maturité TMMI est le niveau 1. Je sais alors ce que je dois améliorer en priorité pour atteindre le niveau 2 et donc assurer une nette amélioration de mes processus de test. De plus, travailler sur ce point faible est (en théorie) le travail qui aura le plus fort retour sur investissement sur la qualité de mes tests.

Pour accéder à un palier il faut répondre à un ensemble de critères qui doivent tous être atteints.

Les niveaux TMMI sont décrits dans l’image ce dessous :

0

Le niveau 1 ne veut rien dire en lui-même à part que l’ensemble des critères du niveau 2 ne sont pas atteints.

Il peut aussi bien vouloir dire qu’une entreprise qui ne fait pas de test du tout ou qu’elle répond à tous les critères à l’exception de l’utilisation et de l’écriture de plans de test (ce qui arrive assez régulièrement d’après mon expérience).

En conclusion, le niveau 1 peut être défini par : au moins une des bonnes pratiques de base du test n’est pas suivie. Ce niveau cache donc une assez grande diversité de maturité.

Le niveau 2 quant à lui assure l’utilisation des bonnes pratiques de base du test.

C’est-à-dire :

·        Avoir une politique et une stratégie de test. La politique de test est un document décrivant les principes, approches et objectifs majeurs de l’organisation des tests. La stratégie de test est plus spécifique à un programme ou projet particulier. Cela permet d’introduire des critères afin de mesurer la performance des tests. La mise en place de ces politique et stratégies permet de définir un cap, de savoir où on veut aller avec les tests, de connaitre les objectifs de ces derniers.

·        Planifier ses tests. Le but de cette planification est de définir une approche des tests en fonction de l’évaluation des risques, de la stratégie et des plans de test. Cela inclue donc une priorisation des tests, l’automatisation ou non de certains tests…

·        Surveiller et contrôler le test. C’est-à-dire être capable de connaitre l’avancement des tests et de la qualité de l’application. Cela permet de s’adapter en cas d’écart au plan initial.

·        Concevoir et exécuter les tests. Un logiciel ne se teste pas uniquement avec des tests exploratoires. Il est nécessaire de préparer ses tests en amont afin de pouvoir concentrer ses efforts de tests suivant la stratégie de test établie.

·        Avoir un environnement de test. On ne test pas en production ! Le test doit avoir un environnement dédié où les données sont gérées et connues, où il est possible de faire certaines actions compliquées à faire en production (ex : les tests de paiements).

Pour résumer, le niveau 2 de maturité TMMI a pour but de montrer que l’activité de test est bien une activité à part, réfléchie et organisée. Le test doit être indépendant. Le test doit être exercé par des personnes dédiées. Le test est tout simplement un métier.

Je parlerai des autres niveaux dans un(des) futur(s) article(s).

Pensez à rejoindre le groupe Le métier du test si le test vous intéresse !

N’hésitez pas à me suivre et lire mes autres articles si vous voulez en apprendre plus sur le test ou venir partager vos connaissances

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles

Glossaire istqb

TMMI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IA

Table ronde: L’IA pour quoi faire ?

Revivez la table ronde du lundi 12 septembre sur le sujet de l’IA dans le test! Pour discuter de ce sujet nous avons eu le plaisir d’accueillir: Participants: Et nous avons abordé ces sujets: Pensez à rejoindre le groupe « Le métier du test » si vous souhaitez échanger sur le test

Lire la suite »
Interview

Sandrine Domagala: Test manager

Bonjour, qui êtes-vous, quel est votre métier et quelles sont vos activités professionnelles ? Sandrine DOMAGALA, Test Manager et expert Méthodes et processus de tests. Chez Altran depuis presque 2 ans, dans le métier du test depuis 2003 Pouvez-vous décrire simplement votre métier ? Mon métier est très varié. Il y a

Lire la suite »
Stratégie

La stratégie au cœur des enjeux qualité – Arnaud Verin

Il m’est arrivé assez souvent de mettre en place, pour des programmes, des stratégies de test avec 40 à 50 phases de test, forcément il faut cadrer les objectifs de chacune pour que le projet de test se passe bien. D’où l’intérêt d’une stratégie de test. La stratégie de test

Lire la suite »