La taverne du testeur

Être bon ne suffit pas!

Introduction

Au cours de mes différentes activités je croise énormément de personnes très compétentes. Pour beaucoup elles sont meilleures que moi sur de nombreux points. Néanmoins, pour certaines de ces personnes je note qu’elles ne sont pas forcément épanouies. Cela peut d’ailleurs entraîner un désengagement ainsi qu’une certaine frustration palpable.

Pourquoi, alors que ces personnes sont très bonnes, n’arrivent elles pas à évoluer/réussir vers ce qui les intéresse alors que sur le papier elles sont capables de faire avec leurs compétences actuelles ?

Les raisons sont multiples mais je peux les résumer ainsi: « être bon ne suffit pas! »

Dans la suite de cet articles je ne parlerai pas de « piston » ou de favoritisme même s’il est vrai que cela existe et existera toujours.

Être bon n’est qu’une condition nécessaire

En mathématiques il y a le concept de conditions nécessaires et de conditions suffisantes. J’adore ce concept.

Une condition nécessaire est un élément que l’on doit posséder afin d’avoir une chance de répondre à la problématique.

  • ex: avoir plus de 18 ans est une condition nécessaire pour pouvoir voter. Par contre, avoir plus de 18 ans ne signifie pas que l’on va voter. Il faut pour cela des élections mais aussi que l’on ne soit pas abstentionniste (il y a aussi le cas de la procuration qui peut entrer en compte dans le test de cette condition! :D)

Une condition suffisante est une condition qui par sa seule présence permet de valider une proposition

  • ex: une personne avec un diplôme d’ingénieur a son BAC.

Dans le cas du travail ou de la plupart des activités, être bon est une condition nécessaire si l’on veut être reconnu et évoluer. En effet si l’on est incapable de faire correctement le travail que l’on est censé mener, il sera très complexe d’évoluer dans le métier spécifique sans se former et faire les efforts pour s’améliorer.

Par contre même en étant très bon on peut se retrouver dans la même situation… Et c’est le cas des personnes dont je parlais dans mon introduction. Les raisons à cela sont multiples et je vais tenter de vous en présenter certaines.

Pourquoi être bon ne suffit pas ?

Il existe plusieurs catégories de raisons pour lesquelles être bon ne suffit pas.

La catégorie « injuste » – malheureusement cela existe encore 🙁

  • Impossible d’évoluer à cause d’une discrimination. C’est malheureusement trop souvent le cas il arrive de tomber sur des personnes qui sont « bloquées » à cause de leur sexe, leur orientation sexuelle, leur religion, l’âge, un handicap, l’endroit où l’on habite ou toute autre raison qui ne devraient jamais rentrer en compte. Dans ce cas il est selon moi nécessaire de changer d’entreprise et d’en trouver une qui ne pratique pas ces discriminations.

La catégorie « contexte« 

  • Impossible d’évoluer car le besoin n’est pas présent dans l’entreprise ou les entreprises du secteur (d’activité et/ou géographique) dans lequel la personne travail
  • Impossible d’évoluer car c’est le mauvais endroit et/ou le mauvais moment. Ce point peut évoluer assez facilement avec le temps
  • Impossible d’évoluer à cause de contraintes personnelles. On peut penser à de la mobilité, du télétravail, devoir être disponible pour s’occuper de proches
  • Impossible d’évoluer car on est « trop bon » et que la société n’a personne pour nous « remplacer ». Cela arrive mais se solde souvent par un changement d’entreprise
  • Impossible d’évoluer car « bloqué » par quelqu’un de haut placé avec qui l’on ne s’entend pas. Dans ce cas il faut changer d’environnement ou attendre que la personne qui nous bloque parte ou arrête de nous empêcher d’évoluer.

La catégorie « état d’esprit » – peut être l’aspect le plus important

  • Impossible d’évoluer car on reste bloqué sur ses idées. Il faut être ouvert à la discussion et être capable de se remettre en question.
  • Impossible d’évoluer car on n’apprend plus. Il ne suffit pas d’être bon il faut le rester, la veille est primordiale.
  • Impossible d’évoluer à cause d’un mauvais comportement. Au travail il y a aussi et avant tout des interactions avec d’autres personnes. Un mauvais comportement peut mener des personnes à ne pas avoir envie de travailler avec nous.

La catégorie « visibilité« 

  • Impossible d »évoluer car les responsables ne savent pas que l’on souhaite évoluer.
  • Impossible d’évoluer car les responsables ne savent pas que l’on a les compétences. A titre personnel l’écriture d’articles m’a permis de faire un bond dans ma carrière. Mes premiers articles fin 2016 ont été repérés par un responsable d’Altran qui m’a alors proposer de faire mon premier audit en 2017. De manière générale, on ne recherche pas le meilleur pour une activité, on recherche quelqu’un qui est capable de faire cette activité et apportant des garanties (peu de risques)

Conclusion

Comme pour toute chose, la réussite n’est pas quelque chose de simple avec un seul paramètre. Pour évoluer et réussir être reconnu comme bon ne suffit pas. Ce n’est en fait qu’il paramètre parmi d’autres. Afin de réussir il faut aussi de la chance avec un contexte favorable, avoir un bon état d’esprit et être visible.

Sans l’ensemble de ces éléments il est compliqué de pouvoir évoluer/réussir et ce quelque soit son niveau de compétence. Je suis actuellement reconnu comme « expert ». Je croise pourtant beaucoup de professionnels meilleurs que moi sur de nombreux aspects du test. Si je n’avais pas eu le coup de pouce de la chance (qui a été « forcée » par la visibilité de mes articles à partir de 2016), un état d’esprit curieux avec une envie de m’améliorer ainsi qu’une bonne visibilité je ne serai pas où j’en suis aujourd’hui… Et d’ailleurs je ne serai pas aussi « bon » qu’aujourd’hui car mon évolution me permets de croiser un très grand nombre de personnes formidables auprès desquelles j’apprends tous les jours.

Au final, être bon ne suffit pas… et dans de nombreux cas cas c’est normal voire tant mieux.

Pensez à rejoindre le groupe « Le métier du test » si vous souhaitez échanger sur le test

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles

N’hésitez pas à faire vos propres retours d’expérience en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Outils

Outil de test: concevez vos tests avec Yest

Yest en Bref Yest est un outil de conception de test qui se sert des schémas afin de rendre plus compréhensibles les scénarios. Cette modélisation graphique n’a pas seulement pour but de concevoir les tests. Yest peut également être utilisé pour faire de l’ATDD visuel et donc améliorer la communication

Lire la suite »
culture générale

Duel: vocabulaire ISTQB vs vie réelle

Attention, cet article ne fait pas le tour de tous les éléments liés au vocabulaire de l’ISTQB mais uniquement les éléments partant de la politiques de tests et allant jusqu’à la campagne de test. Intro Un des objectifs de l’ISTQB est d’harmoniser les termes liés au test. Si cela fonctionne

Lire la suite »
culture générale

A l’origine … le plan de test (projet)

C’est bien beau de faire des tests.. mais encore faut-il avoir une bonne base.. n’est-ce pas? L’origine du test est la conception.. du plan de test. Le plan de test détermine une base fixe du déroulement du test. Un bon plan facilite et organise le déroulement et l’exécution des scénarios

Lire la suite »