Familles d’indicateurs liés à la qualité – les couvertures (6/7)

Préambule:

Cette série propose de décrire les familles d’indicateurs liés à la qualité proposé lors de la présentation de la JFTL 2022. Cette répartition est le fruit de résul

tats d’ateliers, de leur mise en place et d’une collaboration avec différents experts test d’Altran part of Cap Gemini que je remercie encore pour leur contribution.

Les indicateurs sont un outil essentiel lorsque l’on veut d’améliorer ou plus simplement mesurer notre performances. Malheureusement bien choisir ses indicateurs n’est pas aisé car ces derniers sont très nombreux! Afin de faciliter ces choix je vous propose une répartition de ces indicateurs liés à la qualité en 7 familles. Chacune ayant son but et ses indicateurs propres dont certains seront présentés.

Famille d’indicateur: les couvertures

La 6ème famille d’indicateurs est probablement la plus connue des familles d’indicateurs. C’est d’ailleurs la seule qui ait fait l’objet de nombreux articles spécifiques dans la taverne, je vous parle bien sûr de la famille des indicateurs de couverture!

Cette famille d’indicateurs est particulièrement flexible car elle permet de savoir ce que l’on teste! Les tests exhaustifs étant impossible, les axes de tests sont quasiment infinis. Une couverture de test permet de définir un axe de mesure et de savoir jusqu’à quel niveau une campagne couvre cet axe. Il y a évidemment un revers à cette médaille, la notion de couverture est souvent « floue » et on parle trop souvent de couverture de 100% sans expliciter 100% de quoi. Les couvertures les plus fréquentes sont liées aux spécifications mais pas seulement:

Des exemples de couverture qui peuvent être utiles sont les couvertures liés à des risques ou des objectifs, il y a par exemple:

  • La couverture des terminaux: pour les applications mobiles, il peut être intéressant de savoir quel % de la population est couverte avec les terminaux testés
  • La couverture des personas: après une identification des potentiels utilisateurs sous forme de personas, il peut être intéressant d’avoir des tests spécifiques à chacun de ces utilisateurs types. Ce travail a d’ailleurs été fait par Johann Gaggero qui partage son expérience dans cet article.
  • La couverture des anomalies: pour s’assurer que les anomalies corrigées ont bien un test qui permet de détecter une potentielle réapparition…

Conclusion

Les indicateurs de couvertures sont très présents et très demandés! Ce n’est pas pour rien que les couvertures sont un représentant à part entière du test. Il faut néanmoins bien garder à l’esprit que les couvertures font parti des indicateurs les plus flexibles avec comme unique limite notre imagination! Cette flexibilité et ces possibilités infinies nous force a bien définir la couverture sélectionnée, son rôle et son calcul au risque d’avoir un indicateur non compris et d’annoncer 100% de couverture sans savoir ce que l’on a vraiment tester.

Pensez à rejoindre le groupe « Le métier du test » si vous souhaitez échanger sur le test

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles

N’hésitez pas à faire vos propres retours d’expérience en commentaire.

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s