Les 7 principes du test: les tests dépendent du contexte (6/7)

Dans cette série vous pourrez trouver dans chaque article une présentation d’une des 7 principes fondamentaux du test.

Les tests dépendent du contexte

Description

Ce principe est mon principe préféré. C’est d’ailleurs selon moi une sorte de principe « alpha » car il qui permet de potentiellement retrouver tous les autres. Il

n’est d’ailleurs pas étonnant que ce principe soit la base d’une « école de pensée » ou « méthodologie » du test avec le Context Driven Testing mis en avant par James Bach.

L’énoncé de ce principe est simple: les tests dépendent du contexte. Son interprétation l’est également: on ne teste pas de la même manière une même fonctionnalité dans des environnements (utilisateurs, contraintes de sécurité, de qualité…) différents!

Comme pour les autres principes cela reste logique et si l’on reprend l’analogie de la pêche, on ne va pas pêcher de la même manière si l’on est au bord d’une rivière, d’un grand fleuve, d’un lac, de la mer ou bien de l’océan! De même, on ne pêchera pas de la même manière en fonction des saisons (il y a même des pêches interdites en période de reproduction) et de la demande des potentiels clients.

C’est exactement pareil pour le test!

Conséquences

Les conséquences de ce principe sont très nombreuses. La plus importante, selon moi, est qu’elle donne au test toute sa noblesse car elle force à s’adapter, à trouver la solution adéquate à un contexte particulier… Solution non applicable totalement à d’autres contexte.

Ce principe nous fait réfléchir, nous fait évoluer… nous force à être humble et nous rappelle que nous n’avons pas réponse à tout… et qu’il n’y a pas de réponse universelle. J’en avais d’ailleurs parlé dans la présentation « les secrets d’une bonne recette« .

Au delà de la simple réflexion, le contexte apporte énormément de contraintes… d’autant plus qu’il faut le coupler avec les autres principes comme celui qui rappelle que les tests exhaustifs sont impossible. Il faut alors faire la sélection de ce que l’on va tester en fonction de ce contexte qu’il faut d’abord bien appréhender. Parmi les éléments d’un contexte il y a notamment: les utilisateurs, la technologie, la criticité du logiciel, sa potentielle impact pour l’image, son environnement de production, les personnes travaillant sur son développement…

En fonction de tous ces éléments nous sommes amenés à tester différemment des fonctionnalités identiques… comme le montre ce retour d’expérience.

Ce qu’il faut retenir

Ne partez jamais avec des idées toute faites et des solutions « clé en main ». Garder en tête les différents principes du test, imprégnez vous du contexte, comprenez l’environnement technique et fonctionnel ainsi que le fonctionnement des équipes. C’est seulement alors que vous pourrez imaginer des solutions efficaces et adaptées. Parmi ces solutions il y aura très probablement des solutions que vous avez déjà implémentées ailleurs mais aussi des des solutions innovantes auxquelles vous n’aviez pas pensé avant.

De même il est important de bien prendre en compte le contexte pour éviter un rejet « par principe » de nos propositions car trop théorique et non adaptées.

Pensez à rejoindre le groupe « Le métier du test » si vous souhaitez échanger sur le test

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles

N’hésitez pas à faire vos propres retours d’expérience en commentaire.

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s