Les tests dépendent du contexte… par l’exemple ! – Séverine Cabocel

Les tests sont exécutés différemment selon le contexte dans lequel nous évoluons. Il s’agit du sixième Principe des Tests.

En effet, tout comme on ne mange pas une bonne raclette par un temps de canicule, on ne mange pas une légère salade en plein hiver… Non seulement ce n’est pas adapté à nos besoins physiologiques du moment, mais en plus la salade verte, venant soit de l’autre hémisphère, soit d’une pousse en serre chauffée sous lumière artificielle, n’aura pas du tout la même saveur que les feuilles craquantes cueillies fraîchement sous notre soleil d’été !

Le contexte dans le monde du logiciel

Prenons l’exemple d’historique des actions dans le monde du logiciel. Cet historique peut être plus ou moins important selon des contextes comme j’ai pu le constater lors de mes diverses expériences professionnelles.

Contexte médical

Dans un contexte médical, connaître son historique est important voire vital : on ne fait pas 2 anesthésies générales trop rapprochées, et que dire des conséquences d’une allergie à la pénicilline ?

Combien de fois avez-vous entendu « quels sont vos antécédents ? » ou encore « Y-a-t-il des antécédents dans votre famille ? »

J’ai travaillé dans ma vie passée sur un logiciel de gestion de radiothérapie. Il récupérait les informations d’une sonde située au bout de l’appareil de radiothérapie. Il permettait d’alerter en cas de surdose de radiation sur une période (semaine, mois) pour les patients. Heureusement que maintenant tous les appareils de radiothérapie en sont équipés !

Rien, dans ce cas, n’est plus important que l’historique ! Nous en avons vu les conséquences avec les sur-irradiés dans les années 2000 !

Contexte des transports publics

Dans un autre contexte, lorsque je prends le bus tous les jours, j’ai une carte d’abonnement. En cas de contrôle, j’ai besoin de vérifier si le titre actuellement utilisé est valide. Par contre, le titre que j’ai utilisé il y a un mois n’intéresse ni moi, ni l’agence de transports…

Qui a déjà eu souvent besoin de vérifier combien de fois il a pris le bus le mois dernier ? Personnellement, jamais. En revanche, lors de mes tests sur une application mobile de transport, j’ai plutôt axé mes tests sur la validité des combinaisons de tickets (ma carte d’abonnement et jusqu’à 7 tickets accompagnants sur le même portable), la validation en cours d’appel ou hors réseau… L’intermodalité qui n’existait pas encore à ce moment serait une des priorités aujourd’hui.

Pour conclure, prendre en compte uniquement l’aspect matériel et logiciel n’est pas suffisant. En effet, ayant grandi au Pays des Trois Frontières (la jolie région de Thionville), j’ai ajouté sur toutes les applications mobiles sur lesquelles j’ai eu la chance de travailler des cas de tests sur la gestion d’un passage régulier d’un réseau mobile international à l’autre (tous les frontaliers me comprendrontJ) !

A propos de l’auteur :

Séverine CABOCEL

Je suis tombée dans la marmite des tests il y a 17 ans lors de mes études et je n’ai jamais voulu en sortir. Après plusieurs missions dans des domaines très divers, je suis depuis 4 ans Ingénieur Test Produit au sein de la gestion des Référentiels de la DSI de Pôle Emploi. L’interopérabilité y est primordiale vu l’étendue des applications de Pôle Emploi. Voir comment la combinaison matériel – logiciel – environnement – interaction humaine fait émerger des comportements différents me fascine.

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s