Le rôle des tests d’acceptation par l’exemple

Le rôle de cet article est de montrer, par une analogie éprouvée, l’importance des tests d’acceptation mais surtout la différence entre les tests système et les tests d’acceptation.
Pour rappel, tests système et tests d’acceptation sont des niveaux de test.

Le contexte:

Le client, un commerçant spécialisé dans la vente de souvenirs aux touristes. Dans ce cadre je souhaite étoffer mon offre et proposer des puzzles dont voici les caractéristiques:

  • Il veut un puzzle représentant une pyramide car c’est le monument qui a le plus de succès auprès des touristes
  • Le puzzle doit être constitué de 100 pièces
  • Le puzzle doit être en couleur
  • L’image doit être nette (résolution supérieure ou égale à 2048*1536)
  • La longueur du puzzle doit être de 70 cm
  • Le puzzle doit être en carton renforcé par du plastique pour assurer une résistance des pièces

Les tests de composants (souvent unitaires):

  • Les pièces du puzzle sont-elles:
    • De la bonne taille
    • Avec le bon dpi (bon nombre de pixels)
    • Avec le bon matériau
1 pièce

Les tests d’intégrations:

  • Chaque pièce a-t-elle sa place
  • Chaque pièce s’emboite t-elle correctement avec ses voisines
  • L’image est-elle bien continue entre chaque pièce?
2 pièces

Les tests systèmes (vérification des spécifications):

  • L’image représente t-elle bien une pyramide ?
  • Le nombre de pièces est-il le bon ?
  • La taille totale du puzzle est-elle la bonne ?
  • Le puzzle est-il en couleur ?
Puzzle proposé

Tests d’acceptation:

Le puzzle proposé ne satisfait aucunement le client. En effet, le client n’est pas localisé en Égypte mais au Mexique!
Le puzzle n’est donc pas vendable et ne correspond pas au besoin du client

Type de puzzle souhaité

Conclusion:

Comme nous venons de le voir avec cet exemple, répondre aux spécifications ne veut pas dire répondre au besoin. Il y a une nette différence entre tests d’acceptation et tests systèmes et j’espère que cet exemple vous permettra de ne plus les confondre mais aussi de bien expliquer leurs différences à des non-testeurs.

N’hésitez pas à rejoindre le groupe Le métier du test

N’hésitez pas à me suivre et lire mes autres articles si vous voulez en apprendre plus sur le test ou venir partager vos connaissances

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles.

Publié par

3 réponses sur « Le rôle des tests d’acceptation par l’exemple »

  1. 1- Comment en tant que testeur, peut-on se rassurer de la conformités des tests unitaires et d’intégration ou c’est juste une question de confiance??

    2- Dans l’illustration présenté dans l’article, est-ce que le client ne devait pas spécifier la Piramide du mexique pour éviter la confusion?? (Ceci dit, très bon article qui permet de bien comprendre les choses)

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Jerry,
      1- oui la plupart du temps il faut faire confiance au développeur même si certains testeurs arrivent à aller jusqu’au test d’intégration voir les tests unitaire
      2- Il y a eu une incompréhension. Le client aurait du spécifier le type de pyramide mais le prestataire aurait également dû demander une confirmation. En fait, le vrai problème ici est le manque de communication… Un problème auquel l’agilité est censé répondre

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s