La taverne du testeur

Interview rénovation de la taverne

Bonjour Marc et Hugo, pouvez-vous rapidement vous présenter ?

H : Je suis Hugo Malterre testeur fonctionnel à la suite d’une reconversion il y a un peu plus d’un an. A côté de cela, je réalise des sites internet pour le plaisir (pour ma famille, mes amis et les projets qui font sens pour moi). Je ne suis pas développeur, j’ai simplement appris à utiliser le CMS wordpress et son écosystème. Je ne sais pas coder non plus, je me sers de l’IA pour générer le code CSS si j’en ai besoin quand je ne trouve pas un outil permettant cela dans wordpress.

M : Marc Hage Chahine, spécialiste test avec une forte orientation Agile. Je suis maintenant QA practice manager chez K-Lagan suite à 7 ans d’expertises. Je contribue à la communauté de test francophone avec l’animation du blog de la taverne du testeur, l’écriture d’articles, des contributions à des livres et l’organisation d’événements comme la JFTL.

Comment vous est venue l’idée de « rénover » la taverne ?

M : Dès 2018 on m’a fait remarquer que la taverne n’était pas très accessible, notamment vis-à-vis des contrastes. De même, le design faisait de plus en plus vieux. Enfin, mon travail actuel sur les impacts environnementaux a continué à donner de l’importance à cette idée. L’idée de cette « rénovation » est donc loin d’être neuve… Par contre, son contenu s’est enrichi au fil des années et sa priorisation accrue. Il fallait évidemment faire les choses bien et attendre qu’une bonne occasion se présente… ce qui s’est produit avec Hugo.

H : J’ai une habitude d’écoute de podcasts et j’ai écouté celui de Qalisty avec Marc disant qu’il aimerait faire une refonte de la taverne. Etant moi-même un lecteur et aimant les articles de la taverne, je leur ai proposé de la « rénover ».

Quelles étaient les attentes pour cette rénovation ?

M : mes attentes étaient nombreuses. La première c’était d’avoir un site plus au goût du jour et plus accessible (contraste, facilité d’affichage…). La seconde était de rendre le site plus « durable » avec une consommation de ressources plus faible et être plus en accord avec les principes d’éco-conception promus par le RGESN (notamment sur l’hébergement).

H : Je crée des sites internet pour le plaisir, cela veut dire que je le fais à côté, sur mon temps libre comme hobby. Je ne veux pas avoir un sentiment d’urgence où une pression particulière, je veux simplement prendre du plaisir à redorer. Je n’avais donc pas forcément une attente graphique ou technique, mais plutôt une attente sur les conditions d’exécution.

J’avais aussi entendu dans le podcast qu’ils utilisaient wordpress.com qui coûte cher et ne permet pas l’utilisation d’extension. Je voulais donc aussi qu’il puisse y avoir une migration pour permettre plus de possibilité de mise à jour du site.

Quelles ont été les étapes de cette rénovation ?

H : Tout d’abord, il y a eu un temps de rencontre pour expliquer les contraintes de cette rénovation : Le logo doit rester, la thématique doit rester les couleurs du logo, il faut un site accessible…

Suite à cela, j’ai établi un plan qui combinerait la migration et la rénovation du site internet. Je n’avais jamais fait de migration avant cela donc je devais me projeter en partant du principe qu’il y aurait des changements dus à des erreurs de méconnaissance.

Après il a fallu choisir un nouvel hébergeur et installer le CMS wordpress sur ce nouvel hébergeur.

Pour la migration, je pensais utiliser une extension qui récupère l’ensemble du site mais wordpress.com bloque cela et je fus restreint par l’outil natif de wordpress. Celui-là permet de récupérer les pages, articles et commentaires, mais ne permet pas de récupérer les statistiques ou le design. Il plante aussi une fois sur deux ce qui a augmenté ma paranoïa sur la qualité de migration. J’ai fait plusieurs tests avant d’arriver à une méthode de migration qui me convenait mais qui restait toutefois limitée.

A partir de cela, je me suis dit qu’il serait mieux de tout de suite rénover le site internet avant de migrer le nom de domaine pour pouvoir avoir le temps de proposer un site qui correspond aux attentes de Marc sans risquer de tout casser.

Vient l’étape de rénovation. Pour pouvoir mettre à jour le site, j’ai utilisé une extension de mise en page Elementor. Pour le choix graphique, j’ai fait attention aux contrastes tout en gardant les couleurs d’origine. Pour cela, je me suis aidé de ce site internet : https://www.siegemedia.com/contrast-ratio

Pour m’assurer de trouver des couleurs qui rappellent les couleurs de base, j’ai utilisé cet outil : https://coolors.co/

Puis je me suis inspiré de blogs existants pour le design. Pour cela, je me suis aidé de ce site : https://www.awwwards.com/

A partir de cela, j’ai proposé le design actuel.

Quand le design a été validé, j’ai établi un nouveau plan pour finir la migration : la migration du nom de domaine. Il fallait que je fasse cela entre deux articles pour éviter de couper la dynamique de publication.

Ce que je ne savais pas à ce moment-là c’est que la migration d’un nom de domaine prend 7 jours environs.

Le lundi, l’article fût publié puis j’ai remigré toutes les données pour qu’elles soient à jour avec les nouveaux articles et commentaires.

Le jeudi, j’ai fait la demande pour la migration du nom de domaine.

C’est là que tu dois voir le problème dans mon plan.

Au final, après que la migration du nom de domaine se soit finalisée, j’ai dû finaliser des parties du site qui ne pouvaient l’être sans nom de domaine : une certification SSL pour accéder au httpS, la création d’une boite mail associée au domaine pour pouvoir activer le système de newsletter, l’installation et le paramétrage d’une extension de protection qui modifie, entre autre, l’url de la backdoor, et enfin la connexion aux statistiques et google search console pour connaître les stats d’arrivée depuis google.

Et voilà ! Le site est enfin fini.

M : Je suis peut être un « expert » test et animateur du blog de la taverne mais je suis très loin d’avoir les compétences pour gérer des migrations et faire des refontes graphiques. En 2017 j’avais pris un des templates disponibles sur WordPress (il y avait beaucoup de restrictions) et avait été aidé sur des customisations. D’ailleurs j’ai dû faire appel à des amis lors de problèmes que je n’arrivais pas à résoudre avec les boutons des sponsors. A cette époque, c’était un QA de Hightest qui m’avait fourni la solution.

Au final j’ai simplement joué le rôle de client avec des retours réguliers, en donnant mes attentes et en faisant du test d’acceptation =)

J’ai également travaillé sur la stratégie de communication et imposé quelques éléments.

Comment avez-vous travaillé ensemble ?

H : Principalement en asynchrone puisque nous sommes tous les deux occupés à des moments différents. L’email fût le principal moyen de communication. J’envoyais des nouvelles infos ou tenais au courant par email et j’avais un retour très rapide. Je lui ai aussi demandé de valider le design et aussi vérifier s’il n’y avait pas d’anomalies, ce qu’il a fait avec brio (enfin, j’espère !)

M : Assez facilement. On a communiqué autant que nécessaire et Hugo m’a rapidement fait part des divers avancements.

Au final, quels sont les changements effectués ?

H : Le site est nouvellement hébergé sur un hébergeur français o2switch. Il utilise toujours le CMS wordpress mais celui-ci n’est plus restreint. Un système de newsletter a été ajouté (même s’il existait déjà un système de notification de nouvel article), celui-là permet d’élargir les types d’envois si nécessaire comme l’annonce d’un évènement qui ne nécessite pas d’article. Et enfin une mise à jour graphique.

M : Le point principal, même s’il n’est pas visible, est le changement d’hébergeur qui offre plus de liberté avec WordPress, des serveurs mieux gérés d’un point de vue environnemental et en France au lieu d’être aux Etats-Unis.

Le point le plus visible est la refonte graphique totale. On garde les marqueurs mais cela fait plus aéré, plus moderne… tout en étant plus accessible et moins gourmand en ressources.

Il y a aussi un changement négatif, que j’assume : la perte des statistiques et des j’aime de la taverne depuis novembre 2017.

Le plus important pour moi reste ce qui ne change pas : l’ensemble des articles reste disponible sur les mêmes URLs ! =)

Comment vous êtes-vous assuré que cette rénovation répondait aux attentes ?

M : Je me suis assuré que cela correspondait à « mes » attentes avec la manipulation du site (sans nom de domaine) et une analyse ecoindex. Pour les attentes des lecteurs, j’ai fait appel à des Bêta testeurs pour avoir leurs retours… qui ont tous été bons. J’espère que cela sera aussi le cas pour la majorité des lecteurs de la taverne.

H : J’ai demandé à 3 reprises des retours de la part de Marc sur les attentes, d’abord lorsque j’avais fini le thème du site, puis après la mise à jour des pages et enfin quand j’avais tout migré officiellement. A chaque fois que j’avais des retours sur quelque chose à changer, je modifiais et demandais si cela correspondait aux attentes

Quels problèmes avez-vous rencontrés ?

H : Les problèmes ont surtout été lié à ma méconnaissance de la migration d’un site internet. J’ai dû présupposer des choses qui n’étaient pas forcément présentes et inversement, des éléments dont je n’avais pas connaissance ont dû modifier mes plans.

J’ai eu aussi une remontée d’anomalie que je n’arrivais pas à reproduire parce que c’était lié au responsive et que je n’ai pas d’outil de debug pour le responsive. Il fallait donc que je reproduise avec mon téléphone mais cela ne fonctionnait pas puisque je n’ai pas le même que la personne qui voyait l’anomalie. J’ai donc dû proposer une solution à l’aveugle.

M : au final assez peu. Les problèmes ont été principalement liés à la migration… et à WordPress.com qui ne facilite pas vraiment les choses. Néanmoins je tiens à nuancer ce propos. La migration n’a pas été plus compliquée que cela. Cela a été le point le plus problématique d’un projet qui au final n’a pas eu à faire face à de nombreuses difficultés… et ce grâce à l’organisation et l’expérience d’Hugo.

Au final, que retenez-vous de cette expérience ?

H : Que j’aime beaucoup mon hobby ! plus sérieusement, cela m’a permis de mieux comprendre comment fonctionne une migration, ce qui pourra m’aider pour les prochaines. Après pour ce qui est de la rénovation, je suis assez content du résultat final aux vu des contraintes. J’espère que cette mise à jour vous fera autant plaisir que j’ai eu moi à la faire.

M : une belle rencontre avec Hugo et un nouveau site avec une qualité plus durable.

Pensez à rejoindre le groupe « Le métier du test » si vous souhaitez échanger sur le test

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles

N’hésitez pas à faire vos propres retours d’expérience en commentaire.

3 réponses

  1. Bonjour,
    merci pour cette refonte de la Taverne qui est vraiment sympa au niveau du design, et sur les articles toujours intéressants.
    Petit bémol sur le bandeau d’articles qui se trouve au-dessus de la recherche par mots-clefs, on y voit des articles datant de 2017-2018. Ne serait-il pas plus judicieux de voir apparaître les 3 derniers articles publiés ?
    Et le gros bémol est que, malheureusement, les articles sont truffés de fautes d’orthographe, de conjugaison, d’erreurs de frappe, de problèmes de ponctuation…Les paragraphes ne sont pas justifiés.
    L’erreur est humaine, et moi-même malgré l’importance que j’attache à respecter la langue française, je commets toujours des erreurs.
    Là, j’avoue que ça pique un peu les yeux car il y a pratiquement une erreur par ligne. Un petit coup de correcteur orthographique avant chaque publication ferait grandement de bien aux articles 😉
    Merci en tout cas pour tout ce travail

    1. Bonjour,
      merci pour ce retour.
      Pour le petit bémol, l’idée était justement de ne pas forcément mettre en avant les 3 articles de la page d’accueil mais de proposer des articles plus diversifiés parmi les 600 articles publiés à ce jour.
      Pour l’orthographe, je fais attention à ce sujet mais suis conscient que malheureusement il en reste que je ne repère pas. Je le corrige avec plaisir lorsque l’on me les remonte. Par contre, refaire une passe sur les 600 articles nécessite un trop gros travail qui risque de n’être que peu productif car on a tendance à refaire régulièrement les mêmes erreurs et ne pas les remarquer.

      1. OK je comprends mieux votre idée directrice pour les articles.
        Oui je comprends tout à fait pour la revue des 600 articles, c’est plus sur les futures publications. Je me permettrai donc de vous remonter par mail ces petites erreurs quand je les vois 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agilité

[STLS 2017] Intégration, Livraison et déploiement continu

Présentation que j’ai faite avec Audrey Menargues lors de la Soirée du Test Logiciel à Sophia (STLS). Un grand merci à elle pour son travail! [slideshare id=80521063&doc=altran-soiredutestlogiciel-assezdesc05-10-17-171006063832] Pensez à rejoindre le groupe Le métier du test si le test vous intéresse ! N’hésitez pas à me suivre et lire mes autres articles si vous

Lire la suite »
Agilité

[Webinaire] les exigences en Agile

Le vendredi 24 mars a eu lieu le 2ème webinaire de l’année de la taverne. Jérôme Khoualed (expert test et gestion des exigences) et Christophe Moustier (expert test agile et auteurs de 2 livres sur le sujet) nous ont parlé de l’industrie des exigences à travers l’IREB et de ses

Lire la suite »
Agilité

Implémenter une US en Scrum

Voici un schéma résumant les phases de test et de validation d’une User Story en Scrum. J’ai fait ce schéma car je n’en ai malheureusement jamais trouvé. Voici mes explications: Les développeurs travaillent sur leur environnement. Lorsqu’ils souhaitent livrer cette livraison est conditionnée à l’exécution des tests vitaux et (idéalement)

Lire la suite »