La taverne du testeur

[Programmez!] Le test est mort, longue vie à l’ingénierie de la qualité !

Cet article est l’édito du hors série numéro 9 magazine Programmez! sur la qualité de code paru en décembre 2022.

On ne va pas se le cacher le domaine du test connait une révolution avec la généralisation des méthodes agiles. Là où il était trop souvent cantonné à la fin du projet avec le cycle en V il se trouve maintenant à tous les étages et doit faire le grand écart entre le « shift left » avec les xDD (TDD, BDD, ATDD…) et le « shift right » avec le test en production (bêta test, blue green deployment…).

Le test intervient dorénavant partout ! Cela se passe au niveau « projet », avec le test du besoin et des exigences, les tests lors du développement ou la production, mais aussi au niveau « périmètre » avec l’intégration des aspects non-fonctionnel comme la sécurité, les performances et l’accessibilité pour ne citer que ces derniers ! Cette généralisation engendre nécessairement une forte hausse des activités de test… alors que les contraintes de temps sont de plus en plus importantes. Il faut donc tester plus et mieux en moins de temps ! Pour répondre à ces problématiques le test s’est adapté et se doit de continuer à muer. La mutation se fait à 2 niveaux. Le 1er niveau est celui des pratiques avec, par exemple les tests exploratoires ou la fin de pratiques semblant immuables comme l’écriture et la gestion des cas de tests : des personnes comme Benjamin Butel parlant, dans leurs articles, de la mort du cas de test. Le 2ème niveau est celui des outils et des techniques. Cet axe est indispensable car, on ne va pas se le cacher, pour répondre aux enjeux actuels du test il est impossible de ne pas être outillé. Les techniques permettant l’accélération du test tout en assurant une meilleure qualité ont comme principale représentante l’automatisation… qui représente bien également les problématiques de ces dernières : la nécessité d’évoluer au niveau de l’état d’esprit et des rôles de chacun pour contribuer à la qualité des logiciels !

Le rôle du test est d’ailleurs celui qui, sur le terrain, a le plus évolué. Il est passé d’un rôle de « vérificateur » où il fallait trouver (tous) les bugs avant un déploiement à un rôle de « prévention » où l’objectif est d’éviter les bugs qu’il fallait autre fois corriger.

Certains verront, à juste titre, une mise en application de 2 principes fondateurs du test :

  • tester tôt afin de réduire les coûts et délais de correction
  • Les tests exhaustifs sont impossible avec la suppression de l’objectif intenable qui est l’absence de bug

Ce changement de paradigme et ce retour à l’essentiel emmènent le test vers des sentiers qui lui étaient jusque-là inconnus. On ne parle plus de nombre de bugs ou de la durée des campagnes mais de satisfaction et de time to market. On ne parle plus de test mais du concept beaucoup plus large de qualité… et vous le savez bien, la qualité est l’affaire de tous !

On pourrait se dire en faisant ce constat que le test n’aurait plus d’intérêt ou plus précisément que le « testeur » n’aurait plus sa place car son rôle serait dilué… et c’est vrai ! Le testeur tel que nous l’avons connu il y a plus de 10 ans est en voie de disparition. Ce dernier a évolué et cela se retranscrit même au niveau de son titre, on parle maintenant de QA (Quality Assurance/Analyst) ou de de QE (Quality Engineering) et non de testeur.

Le constat me parait donc simple : le test est mort, longue vie à l’ingénierie de la qualité.

Pensez à rejoindre le groupe « Le métier du test » si vous souhaitez échanger sur le test

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles

N’hésitez pas à faire vos propres retours d’expérience en commentaire.

Une réponse

  1. Le constat me parait donc simple : le test est mort, longue vie à l’ingénierie de la qualité.
    Pensez à rejoindre le groupe « Le métier du test » si vous souhaitez échanger sur le test 😉

    Le métier de la Qualité alors !
    Et la taverne de la Qualité aussi 😉

    Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Outils

Outil de test: générez vos tests avec MaTeLo

MaTeLo en bref MaTeLo est un outil de Model Based Testing permettant de générer ses tests à partir d’un graphique qui a été conçu par un testeur. Contrairement à Yest, le point fort de MaTeLo n’est pas la conception ni la communication (même si un schéma vaut toujours plus que

Lire la suite »
Présentation

[STLS 2022] Création et diffusion d’un jeu pour le test

Retrouvez le support de présentation de la conférence « Création et diffusion d’un jeu pour le test » utilisé lors de la STLS de 2022. Cette présentation est un REX de la création des 1001 tests et de sa diffusion Les autres supports de présentations de la STLS sont disponibles ici. Pensez

Lire la suite »
Présentation

[STLS 2019] La stratégie de test sur un système multi-environnements

Ce support de présentation a été utilisé lors de la présentation du 17 octobre à la STLS. Cette présentation a été faite par Pierre Potel et moi-même. [googleapps domain= »drive » dir= »file/d/1DWvUj-b2R954xxkt4d1Zcyy3ym_Q9Xps/preview » query= » » width= »760″ height= »480″ /] N’hésitez pas à me suivre et lire mes autres articles si vous voulez en apprendre plus sur le

Lire la suite »