Ce que je retiens de la JFTL 2021: le secret de la réussite c’est la collaboration

La JFTL, un super événement auquel il faut participer

Cette année encore la JFTL a été un moment fort du test logiciel francophone. Les échanges ont été nombreux, les présentations de qualité mais aussi et surtout les rencontres humaines particulièrement.

Comme tous les ans depuis 2019 j’ai eu le grand plaisir de participer à cette grand messe et de rencontrer un grand nombre de passionnés avec qui j’ai surtout l’habitude d’échanger sur LinkedIn.

Comme tous les ans j’ai pu profiter de la super journée des tutoriels…

Et surtout, comme tous les ans, il y a un thème, un fil conducteur que j’ai retrouvé dans de nombreuses présentation et qui, à mon sens résume cette JFTL 2021. Cette année, le thème qui selon moi ressort le plus c’est l’aspect collaboration… et plus particulièrement que la réussite des tests et l’atteinte du bon niveau de qualité de son logiciel (en Agile ou non) sont en grande partie dû à la collaboration!

La collaboration, un point clé de la réussite mis en valeur dans de nombreuses conférences

La collaboration est un facteur humain essentiel lorsque l’on travaille dans le logiciel et tout particulièrement dans le test logiciel. Cette collaboration (que l’on pourrait aussi appeler entraide) est primordiale dans les retours expériences et présentations proposées sur des sujets aussi divers et variés que:

  • La mise en place d’une démarche Agile ayant pour but de se synchroniser afin de mieux comprendre le produit développé. Ces démarches peuvent prendre plusieurs formes comme une conception visuelle (proposée par Davy Metangmo) ou l’utilisation de l’exemple Mapping (animée par Benjamin Butel et Pierre Saulnier). On voit dans ces 2 cas que même si les solutions varient en fonction du contexte, la collaboration demeure!
  • La diffusion de la culture qualité à travers un super atelier Légo dont le REX a été proposé par Marc Soune-Seyne ou encore les évolutions du testeur (présenté par Jean-François Fresi et Yves Richard) qui doit toujours plus développer ses capacités de collaboration et de coaching.
  • La définition d’un ensemble cohérent et efficace d’indicateurs (proposé par Marc Hage Chahine) à travers un atelier collaboratif facilitant l’adoption de ces derniers tout en assurant une adoption rapide de ces derniers ainsi qu’une réelle synergie entre eux.
  • Continuer à assurer la cohésion d’une équipe de test décimée par une crise et se retrouvant « à distance » du jour au lendemain (impact du covid 19) à travers le témoignage de Florence Guerlais, Cyril Cassan et Gael Rouby
  • Permettre d’obtenir l’adhésion de l’ensemble des acteurs comme on a pu le constater notamment avec l’exemple Mapping, l’atelier sur les indicateurs et une bonne partie des présentations proposées…

Ce ne sont évidemment que des exemples, l’aspect collaboratif ayant généralement été abordés lors des autres présentations.

Conclusion

La JFTL 2021 a redémontré avec brio à quel point la collaboration est essentielle à la qualité, essentiel au test et essentiel au bien être. Nous avons beau être dans un monde numérique avec de nombreuses interactions faites à distance, cet aspect collaboration et entraide reste une des clés indispensable à la réussite du développement de tout logiciel.

Pensez à rejoindre le groupe « Le métier du test » si vous souhaitez échanger sur le test

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles

N’hésitez pas à faire vos propres retours d’expérience en commentaire.

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s