Le test, c’est du partage

Récemment, j’ai partagé dans le groupe LinkedIn, le métier du test, l’initiative de Viv Richards sur l’édition d’un livre électronique regroupant 80 histoires de testeurs. Je vous propose de vous partager mon histoire en Français, intitulé dans le livre « Testing is about sharing ».

J’espère que mon histoire vous donnera envie de lire toutes les autres histoires (en anglais) dont celles de Lisa Crispin, Janet Gregory ou encore Elisabeth Hocke : https://leanpub.com/AroundTheWorldWith80SoftwareTesters

J’espère surtout qu’elle vous donnera envie de venir partager avec moi vos réussites, vos échecs, votre passion pour le test logiciel.

Quand j’ai commencé ma carrière de testeur, je venais de terminer mes études et bien sûr je n’avais aucune connaissance du test. Je n’avais aucune idée de l’aventure dans laquelle je m’embarquais.

Mes débuts étaient axés sur les tests d’intégration de logiciels. J’ai découvert le test par hasard et je me souviens de Sébastien, mon manager de l’époque. Il m’a transmis la rigueur, le sens du détail et la recherche de l’excellence, le tout dans un contexte équipe exigeant et bienveillant. Ce sont les premières valeurs que j’ai développées à leur contact. Avec le recul, ces valeurs me semblent indispensables en tant que testeur.

C’est aussi à mes débuts que j’ai rencontré Grégory, mon mentor et ami aujourd’hui, sans qui je ne serais rien. Il m’a transmis sa passion pour les tests logiciels. Les tests sont un art et je peux dire que Grégory m’a beaucoup inspiré. A son contact, j’ai développé la curiosité, l’envie d’apprendre et l’envie de partager à mon tour. C’est lui qui m’a donné envie de passer les certifications ISTQB. Je n’entrerai pas dans le débat autour de ces certifications. Je partage juste ma propre expérience avec vous. La réussite de plusieurs certifications ISTQB, de manière autodidacte et en anglais (je suis français pour rappel et l’anglais n’est pas ma spécialité) m’a permis d’augmenter ma connaissance générale du test mais aussi de développer une capacité d’assimilation et de restitution de l’information.

Mon expérience et mon amour pour le test ne se limitent pas aux transmissions de Sébastien et Grégory. Toutes les personnes que j’ai rencontrées m’ont beaucoup aidé à prendre du recul, à m’améliorer et à grandir dans notre métier. Je pense, entre autres, à Dorothée, Stéphane, Frédéric R. et Frédéric C. qui m’ont fait confiance et m’ont toujours soutenu dans mes envies de progresser. C’est grâce à eux que j’ai pu partager mes connaissances. Je suis devenu formateur pour aider les jeunes testeurs à passer les certifications ISTQB mais aussi sur les bonnes pratiques d’automatisation. C’est aussi à cette époque que je suis devenu responsable d’une communauté de testeurs dans mon entreprise. Cette expérience a été très enrichissante. J’ai partagé mes connaissances avec la communauté mais au final, c’est moi qui ai beaucoup appris.

J’ai découvert de nouvelles méthodes de test, de nouveaux outils, de nouvelles sources d’inspiration avec Martin Fowler, Jean-Pierre Lambert, Angie Jones, Kent Beck, Michael Bolton, Richard Bradshaw, Rosie Cherry, James Bach, Ango Philip, Lisa Crispin, Dan North, Olivier Denoo et tant d’autres.

C’est également à cette époque que Marc Hage Chahine a pris contact avec moi pour que je partage ma vision des tests sur le blog de tests français le plus populaire, « La Taverne du testeur ». Quelle expérience fascinante et enrichissante que d’écrire des articles!

Cela m’a obligé à structurer mes idées, à me documenter et à développer mes compétences rédactionnelles. Au-delà du partage, j’apprécie particulièrement les échanges que cela provoque. Accepter d’être critiqué fait partie du partage. Le désaccord est extrêmement stimulant et fait clairement partie de l’apprentissage.

C’est aussi une des raisons qui me donne envie d’aller encore plus loin aujourd’hui en aidant à l’organisation d’événements en France ou en organisant moi-même des rencontres avec le Ministry of Testing. Je ne doute pas que j’apprendrai et partagerai beaucoup à l’avenir.

C’est une certitude: je ne testerais pas demain comme je l’ai fait hier.

Je vous invite à contribuer à votre propre niveau. Partagez sur les réseaux sociaux, rédigez des articles et réalisez des vidéos, des rencontres, des conférences. Partagez encore et encore et venez contribuer à notre belle et grande famille de tests de logiciels.

Alors je vous attends.

Le test, c’est du partage.

Benjamin Butel

Publié par

Benjamin Butel

Passionné de test logiciel depuis plus de 10 ans, je prends plaisir à partager ma passion sur La Taverne, au sein du Ministry of testing Rennes, sur LinkedIn et Twitter (@BenjaminButel)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s