Les tests mobiles : La conception des tests

Après avoir fait des choix obligatoires en amont il faut commencer à travailler sur la conception des tests, qui, en mobile a de nombreuses spécificités.

Voici certaines spécificités à tester sur les applications mobiles :

·        Les problématiques de réseau

·        Les changements d’orientation du téléphone (paysage/portrait)

·        Le fonctionnement des notifications (même si cela est de plus en plus présent en Web)

Repartons sur l’exemple de l’application « Orange Info » de l’article précédent.

Les problématiques de réseau

Les problématiques de réseau sont particulièrement importantes dans le domaine du mobile. Une application peut être utilisée dans différentes conditions de réseau :

·        En Wifi : Le réseau « optimal »

·        En 4G : réseau rapide avec de bons échanges de données

·        En 3G : réseau moins performant que le réseau 4G mais permettant de bons échanges de données

·        En 2G (ou EDGE) : réseau permettant très peu d’échanges de données

·        Hors connexion : pas de réseau du tout.

·        Changements de réseaux en cours de l’utilisation (ex : perte de réseau, passer du wifi à la 3G…)

Exemple d’Orange Info :

Dans le développement de notre application mobile il faut donc définir comment l’application va se comporter selon ces réseaux.

Hors connexion : Peut-on lire les informations déjà ouvertes ?

Avec une mauvaise connexion : Comment se chargent les messages ? L’écriture puis les images ? Est-il possible de commencer à lire avant le téléchargement total ?

Changement de connexion : Si lors du téléchargement de l’article le réseau change, comment l’application réagit-elle ? Rechargement intégral de l’article ? Nouvel appel demandant le chargement de ce qui est manquant ?

Tous ces cas doivent dans l’idéal être spécifiés et bien sûr testés. Une application mobile n’est pas une application sur PC où la connexion est généralement stable.

Les changements d’orientation du téléphone

Encore une fonctionnalité propre au mobile mais qui peut être fortement problématique ! Passer de portrait à paysage. Personnellement, j’utilise généralement mon téléphone en portrait mais dès que je veux écrire je passe en mode paysage. Ces changements d’orientation sont courants et doivent donc être testés !

Exemple d’Orange Info :

Ici on peut se poser plusieurs questions sur le comportement de l’application :

Le changement d’orientation sur l’application est-il possible ? C’est une vraie question, de nombreuses applications (comme les jeux) n’affichent qu’en paysage.

Si le changement d’orientation est possible sur la liste des informations, comment fonctionne-t-il ? Rechargement de la liste ou non ? Y-a-t-il des fonctionnalités possibles avec une seule orientation ?

Si le passage de paysage à portrait (et vice versa) est possible sur l’information, quelles en sont les conséquences ?

Si ce changement est possible lors de l’écriture d’un commentaire, ce que l’on a commencé à écrire est-il perdu ?

Comme vous le voyez il y a de nombreuses interrogations avec cette fonctionnalité mobile et il est donc important de tester cela (en bien sûr il est idéal que ces fonctionnements soient correctement spécifié)

La gestion des notifications

Les notifications sont de plus en plus présentes. Elles doivent être gérées surtout qu’il existe plusieurs types de notifications.

Pour faire simple, on peut recevoir les notifications de 2 façons :

La première en allant chercher l’information, le « pull ». Dans ce cas il est mieux de pouvoir définir (ou au mire de savoir), tous les combien de temps on va automatiquement chercher l’information.

La seconde en attendant que l’information nous arrive, le « push ». Dans ce cas dès que l’on reçoit une information qui doit être notifiée, cette dernière est directement envoyée.

Enfin, selon les notifications diverses informations peuvent être pré-chargées ce qui limite le temps d’accès en lecture à partir d’une notification. Par contre cela consomme des données qui auraient pu ne pas être consommées car téléchargées sur un wifi 15 minutes plus tard.

Exemple d’Orange Info :

Dans notre application on a choisi le push. De plus on propose aux utilisateurs d’activer ou non les modifications ainsi que les pré-chargements en fonction des réseaux (wifi, 3/4G).

Lors des tests il faudra donc s’assurer que :

·        Les notifications sont bien instantanées

·        Les notifications sont bien coupées lorsque c’est demandé

·        Le pré-chargement fonctionne comme il est souhaité en fonction des options choisies

Conclusion :

On voit ici toute la spécificité des tests mobiles. Je tiens à préciser que ma liste n’est pas exhaustive mais aussi que je me suis concentré uniquement sur les aspects que je considère spécifiques aux tests mobiles. Ce que j’ai abordé (avec les différentes campagnes, les tests et autres concepts restent évidemment valables pour ces tests) dans mes précédents articles s’applique également.

 N’hésitez pas à rejoindre le groupe Le métier du test

N’hésitez pas à me suivre et lire mes autres articles si vous voulez en apprendre plus sur le test ou venir partager vos connaissances

Merci à tous ceux qui mettent « j’aime », partagent ou commentent mes articles.

Publié par

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s